Microsubventions allouées aux PANDC pour le centre de documentation de la SCEE

Un obstacle à l’inclusivité des minorités sous-représentées, y compris les PANDC (personnes autochtones, noires et de couleur), dans les STIM est qu’il y a un manque de représentation des contributions des PANDC dans la plupart du matériel pédagogique. De même, la plupart des ressources disponibles pour les chercheurs en début de carrière (ou ceux qui les encadrent) ne reflètent pas les expériences et les défis supplémentaires auxquels les PANDC pourraient être confrontées dans les STIM. La SCEE commandera la création de deux types de documents écrits: (1) des articles mettant en évidence les contributions à la recherche en écologie et en évolution par des chercheurs qui s’identifient comme PANDC (anciens et actuels et provenant de n’importe où dans le monde), qui peuvent être utilisées comme exemples dans les programmes universitaires de premier cycle et/ou les programmes du primaire et du secondaire, et (2) des articles rédigés pour aider les PANDC à naviguer dans leurs expériences à l’université (premier cycle ou cycles supérieurs) ou sur le terrain. Par l’entremise de notre site Web et par le biais d’activités de sensibilisation directe, la SCEE mettra ces ressources à la disposition des instructeurs, des chercheurs et des départements de biologie et de domaines connexes à travers le Canada. Le programme s’attaquera également à un autre obstacle à l’augmentation de la participation des PANDC à la science, c’est-à-dire le financement; les microsubventions du centre de documentation offriront une rémunération directe ainsi que l’adhésion gratuite à la SCEE et l’inscription gratuite au congrès annuel.

Les commandes

La SCEE commandera la création (1) d’articles de catégorie « Recherche fondamentale » et (2) d’articles de catégorie « Navigation ». Bien que nous suggérions les sujets d’intérêt ci-dessous, la SCEE est ouverte à toutes autres propositions.

  1. Articles de catégorie « Recherche fondamentale ».
  • Ceux-ci mettront en évidence les contributions fondamentales des chercheurs en écologie, en évolution et en biologie de la conservation qui sont des PANDC. Un candidat peut écrire à propos de n’importe quel chercheur qui est une personne autochtone, noire ou de couleur, ancien ou actuel et provenant de n’importe où dans le monde.
  • Les articles doivent inclure des photos ou d’autres illustrations sous licence appropriée et doivent être en rapport avec les sujets couramment couverts dans les cours d’introduction à la biologie, à l’écologie, à l’évolution ou à la conservation. Les photos de sujets humains vivants doivent être accompagnées d’une autorisation d’utilisation.
  • Un article pourrait mettre l’accent sur un élément de recherche particulier ou sur les contributions professionnelles d’un chercheur.
  • Nous encourageons les contributions des auteurs qui ne sont pas des PANDC, mais celles-ci se feront sur une base volontaire (non rémunérées). Nous encourageons les candidats qui sont à n’importe quel stade de leur carrière à s’impliquer.
  1. Articles de catégorie « Navigation ». Ceux-ci fourniront des conseils aux PANDC pour naviguer à travers des situations courantes en écologie et en évolution, que ce soit dans l’apprentissage ou la recherche.
  • Les articles pourraient traiter de comment naviguer à travers les situations de travail sur le terrain en tant que PANDC; naviguer à travers les études universitaires de premier cycle en tant que PANDC; ou naviguer à travers les études universitaires de cycles supérieurs en tant que PANDC.
  • Les articles « Navigation » sont rédigés par les membres qui sont des PANDC et qui partagent leurs points de vue. Nous encourageons tous les stades de carrière à s’impliquer.

Les essais de catégorie « Recherche fondamentale » devraient comprendre entre 500 et 1 000 mots, et les contributeurs qui sont des PANDC recevront 200 $ par essai. Les essais de catégorie « Navigation » peuvent être plus longs avec l’accord du comité éditorial et seront payés au taux de 200 $ pour 1 000 mots. Ces tarifs sont compétitifs par rapport aux tarifs de rédaction indépendante du marché libre.

Demander une microsubvention

Les candidats doivent envoyer une très brève proposition (pas plus de 200 mots, décrivant le contenu/message prévu de l’article) au président du comité éditorial, peter.soroye@gmail.com.

Les candidats doivent être membres de la SCEE ou non-membres de la SCEE qui sont canadiens ou qui travaillent ou étudient dans un employeur ou une institution canadienne. Les candidats sont les bienvenus à tous les niveaux de carrière, mais la SCEE cherchera à équilibrer les boursiers entre les professeurs, les professionnels de l’industrie et les étudiants. Si les candidats seniors souhaitent participer tout en renonçant à une compensation financière, la SCEE utilisera l’espace budgétaire pour recruter plus de participants en début de carrière.

Comité éditorial

Le conseil de la SCEE établira un comité de 3 membres de la société, dont au moins 2 PANDC, pour fournir des conseils et s’assurer que les soumissions correspondent aux objectifs du projet. Il rendra compte au président du comité des prix. C’est le même comité qui traitera les soumissions de la médiathèque Pleins feux (voir ci-dessus). Les PANDC membres du comité éditorial qui ne siègent pas au conseil de la SCEE recevront une allocation pour leurs services.

Affichage et promotion

Les documents seront mis à disposition en ligne au fur et à mesure qu’ils seront approuvés, avec une promotion sur les réseaux sociaux, etc. Des liens seront périodiquement envoyés aux membres de la SCEE et les documents créés seront promus lors du congrès annuel de la SCEE. Les demandes seront acceptées tout au long de l’année (jusqu’à ce que toutes les subventions budgétisées aient été attribuées).

Les essais sur la navigation auront une période de commentaires publics de deux semaines, après quoi l’auteur sera invité à apporter les révisions appropriées. Les commentaires du public aideront chaque article à refléter plusieurs voix et expériences vécues, sans diminuer l’expérience de l’auteur principal.

Budget

La SCEE a prévu un budget de 3000 $ en 2020 pour cette initiative (mais nous prévoyons que le projet se poursuivra dans les années à venir). Le montant en espèces de la microsubvention est crucial, car il est injuste de demander aux PANDC de faire un travail non rémunéré pour résoudre un problème dont ils ne sont pas responsables. Le montant en espèces est censé représenter une rémunération équitable du marché pour la main-d’œuvre impliquée.