Projet de maîtrise: Impact historique du climat sur la défoliation de l’épinette noire par la tordeuse des bourgeons de l’épinette

Contexte du projet

La tordeuse des bourgeons de l’épinette (TBÉ,  Choristoneura fumiferana) est le plus grand défoliateur des peuplements de conifères en Amérique du Nord. En 2017, une surface de 7 millions d’hectares a été touchée par cet insecte, soit plus de 12 % de la forêt boréale québécoise.

L’épinette noire, une des espèces les plus abondantes et économiquement importantes de la forêt boréale, résiste relativement bien aux épidémies de TBÉ. Toutefois, des études ont montré qu’un réchauffement du climat, créant une plus grande synchronie entre l’émergence des bourgeons de l’épinette noire et des larves de TBÉ, augmenterait la susceptibilité de cette espèce pour les prochaines épidémies.

Objectifs et méthodologie

Ce projet vise à déterminer l’interaction entre le climat et la défoliation causée par la TBÉ sur la croissance des peuplements forestiers au 20e siècle à l’échelle du Québec. Nous utiliserons des bases de données dendrochronologiques (mesures des cernes de croissance des arbres) existantes pour l’épinette noire et les autres espèces affectées par la TBÉ, soit l’épinette blanche et le sapin baumier, afin de modéliser leur croissance en fonction du climat en présence ou absence d’une épidémie (https://doi.org/10.3389/fpls.2018.01905). Des modèles hiérarchiques permettront de combiner les séries dendrochronologiques à d’autres sources d’information sur les épidémies (ex. : relevés aériens depuis 1968) et produire des cartes plus précises de la progression historique de l’activité de la TBÉ. L’accès aux superordinateurs de Calcul Canada permettront l’application de modèles complexes à une base de données massive.

Mots-clés: aménagement forestier durable, changements climatiques, écologie forestière, dendrochronologie, perturbations naturelles.

Lieu d’étude: L’étudiant(e) sera basé(e) à l’Institut de recherche sur les forêts (IRF; https://www.uqat.ca/programmes/irf/) au campus de Rouyn-Noranda ou au campus d’Amos de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, sous la supervision de Philippe Marchand (https://bit.ly/2DFyGl6) et Miguel Montoro Girona (https://bit.ly/34LfttX). L’IRF est dynamique, multiculturel et international et offre un environnement de qualité aux étudiants pour le développement de la recherche, avec 12 professeurs et plus de 60 étudiants aux cycles supérieurs qui travaillent sur des sujets très diversifiés comme la modélisation, la sylviculture, la génétique, la biodiversité, l’écophysiologie et l’aménagement durable de la forêt. Les étudiants de l’IRF bénéficient aussi des ressources et opportunités (bourses, participation en conférences, ateliers) de développement professionnel offertes par le Centre d’étude de la forêt (www.cef-cfr.ca). Par ailleurs, l’étudiant(e) sera membre de la Chaire en aménagement forestier durable (http://chaireafd.uqat.ca/). Dans le cadre du projet, la personne choisie aura aussi l’option de réaliser un stage international financé avec nos collaborateurs aux États-Unis (Université Harvard) ou aux Pays-Bas (Université de Wageningen).

Financement: Bourse de 18 000 $ par année pour 2 ans.

Profil recherché: Baccalauréat en biologie, sciences de l’environnement, écologie ou foresterie avec un intérêt pour la modélisation, les SIG et les statistiques OU baccalauréat en mathématique, statistique, géomatique ou informatique avec un intérêt pour leurs applications en écologie dans un contexte de changements climatiques.

Admission prévue: Été ou Automne 2020

Collaborateurs du projet: Yves Bergeron (UQAT), Mathieu Bouchard (MFFP), Louis De Grandpré (SCF), Matthew Duveneck (Harvard), Élise Filotas (TÉLUQ), Anouschka Hof (Wageningen), Hubert Morin (UQAC), Pierre Therrien (MFFP).

Êtes-vous prêt à commencer votre maîtrise sur ce sujet passionnant? Envoyez votre curriculum vitae, une lettre de motivation, un relevé de notes et les coordonnées de deux références à Philippe Marchand (philippe.marchand@uqat.ca) et à Miguel Montoro Girona (miguel.montoro@uqat.ca). L’examen des candidatures débutera le 20 janvier 2020 et se poursuivra jusqu’à ce que le poste soit comblé. Une aventure professionnelle dans la grande forêt boréale de l’Abitibi vous attend!

Liens d’intérêt :

Tourisme Abitibi-Témiscamingue : https://www.abitibi-temiscamingue-tourism.org/