Le rapport de l’IPBES sur les pollinisateurs, la pollinisation et la production alimentaire

La SCEE est fière d’avoir fourni son soutien à la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (en anglais Intergovernmental Science-Policy Platform on Biodiversity and Ecosystem Services, IPBES) en aidant Peter Kevan qui est l’auteur principal du récent rapport de l’IPBES: Thematic Assessment on Pollinators, Pollination and Food Production. Ce rapport fait usage de données scientifiques auxquelles les chercheurs de la SCEE ont contribué, nous permettant ainsi d’apporter nos contributions scientifiques sur la scène politique mondiale. Vous trouverez le rapport complet et le résumé pour les décideurs ici (en anglais seulement).

Réponse de la SCEE au décret présidentiel américain sur l’immigration

Le jeudi, 3 février 2017

Réponse de la SCEE au décret présidentiel américain sur l’immigration

[[PDF]]

La Société Canadienne d’Écologie et d’Évolution (SCEE) se déclare profondément préoccupée par le récent décret présidentiel qui interdit aux citoyens venant de sept pays à majorité musulmane d’entrer ou de passer par les États-Unis.

Le progrès scientifique depend d’un échange ouvert d’idées et d’un transfert de connaissances, permis grâce à la collaboration internationale en matière de recherche, au travail de terrain, aux ateliers et aux conférences.  L’interdiction met en péril ces activités pour plusieurs chercheurs, dont ceux qui travaillent au Canada ou avec des collègues canadiens, qu’ils soient étudiants, professeurs, ou scientifiques du gouvernement, de l’industrie ou des organisations non-gouvernementales.

La SCEE adhère aux principes de la diversité et de la tolérance qui sont essentiels au succès de la science et de la société canadienne.  L’intolérance constitue une menace réelle.  Les évènements récents confirment à nouveau la vérité des mots de Lester B. Pearson, lauréat du prix Nobel, “ L’incompréhension découlant de l’ignorance engendre la crainte, et la crainte est le plus grand ennemi de la paix.”

Nous appuyons les appels des organismes scientifiques, tels que la Société Royale du Canada et la Société d’Écologie d’Amérique, à mettre fin à l’interdiction de voyage.  La SCEE suggère que ses membres collaborent avec leur institution d’origine et avec leur communauté pour aider ceux qui ont été, ou qui seront, affectés par ce décret.

Bien sincèrement,

 

Jeremy Kerr, Président

Isabelle Côté, Vice-Présidente

Miriam Richards, Secrétaire

Yolanda Morbey, Trésorière

 Melanie Jean, Conseillère Étudiante

Alison Derry, Conseillère

Julie Lee-Yaw, Conseillère Post-Doctorale

Chris Eckert, Conseiller

Jill Johnstone, Conseillère

Andrew Simons, Conseiller

Mark Vellend, Conseiller

Jeannette Whitton, Conseillère

 Judy Myers, Ancienne Présidente

Jeffrey Hutchings, Ancien Président

Spencer Barrett, Ancien Président

Doug Morris, Ancien Président

Sur la SCEE: La Société Canadienne d’Écologie et d’Évolution (SCEE) est un groupe non partisan d’écologistes et de biologistes évolutionnaires à tous les stades de leur carrière de partout au Canada.

 

Prix de début de carrière 2017

Date limite : 13 janvier 2017

Description du prix: Les prix de début de carrière de la SCEE sont remis à des jeunes chercheuses ou chercheurs exceptionnels qui ont fait preuve d’excellence dans leurs réalisations à ce jour et qui démontrent beaucoup de potentiel pour la recherche future en écologie et en évolution. Les récipiendaires bénéficieront d’un abonnement d’une durée de 10 ans à la SCEE, d’une remise en argent de 500$, d’une bourse de voyage et de logement jusqu’à 1000$ pour assister au congrès de la SCEE à Victoria, B.C., et seront invités à donner une conférence plénière.

Admissibilité: Les candidats et les candidates doivent avoir obtenu leur diplôme de doctorat dans les 5 années précédant la date limite du concours, excluant le temps pris pour un congé parental (p. ex. un an de congé parental prolonge la période d’admissibilité à six ans). Ils doivent être des chercheuses ou chercheurs actifs dans les domaines de l’écologie et de la biologie évolutive. Les candidats doivent répondre à au moins un des critères suivants : être citoyen canadien, être résident permanent, avoir compléter un programme de doctorat dans une université canadienne ou travailler dans une université canadienne.

Procédures de nomination: Les candidats peuvent soumettre leur propre candidature ou peuvent être nominés par une autre personne. Les chercheuses et chercheurs établis sont fortement encouragés à nominer des jeunes chercheuses et chercheurs exceptionnels. Les documents suivants doivent être présents au dossier de nomination : (1) un curriculum vitae, (2) un résumé des réalisations en recherche (maximum deux pages), (3) une description du programme de recherche pour les cinq prochaines années (maximum deux pages), (4) trois publications récentes et (5) les noms et adresses de trois références (dont la personne qui nomine le candidat, le cas échéant) qui feront parvenir des lettres de soutien. Ces trois lettres de soutien devront être envoyées séparément du dossier de mise en candidature. Les documents décrits ci-dessus, incluant les trois lettres de soutien, devront être soumis par courriel en format PDF au président du comité des prix et de la reconnaissance, Mark Vellend (mark.vellend@usherbrooke.ca).

Échéancier: La date limite de réception des candidatures (incluant l’ensemble des documents, dont les lettres de recommandation) est le 13 janvier 2017. Les lauréats seront contactés au mois de février et recevront leur prix lors de la rencontre annuelle suivante.

Cliquez ici pour télécharger cette information en format pdf.

C’est le temps de passer à l’action!

Tu veux rehausser le profil de l’écologie, de l’évolution et de la conservation au Canada?  Accomplir des choses importantes au nom de la collectivité scientifique? Tu as des idée, de l’énergie et un peu de temps?  Alors présente-toi au Conseil de la SCEE!

Les positions

Le mandat de quatre de nos Conseillers doit prendre fin sous peu.  La Société Canadienne d’Écologie et d’Évolution est donc à la recherche de candidatures pour les postes de:

  1. Secrétaire
  2. Conseiller Régulier 1
  3. Conseiller Régulier 2
  4. Conseiller Étudiant

Ça fait quoi, des Conseillers?

Les Conseillers contribuent à la direction de la SCEE et offrent au Conseil Exécutif des avis visant à promouvoir les objectifs de la société.  Ces positions exigent relativement peu de temps. Au minimum, les Conseillers doivent participer à deux réunions annuelles (en décembre, et à la conference annuelle de la SCEE).  Les Conseillers doivent à l’occasion voter (par courriel) sur des propositions, et chaque Conseiller doit joindre au moins un sous-comité (Adhésion des Membres, Prix & Bourses, Biodiversité & Conservation, Bulletin de Nouvelles, Site Web).  Les Conseillers Réguliers sont nommés pour une période de trois ans; les Conseillers Étudiants, pour une période de deux ans.

Le Secrétaire est membre du Conseil Exécutif et de par ce fait, a plus de responsabilités. Le Secrétaire communique régulièrement avec les membres, conserve tous les dossiers et archives de la société et la liste de membres, donne préavis de réunions du Conseil et d’assemblées générales, gère les élections, prend les procès-verbaux des réunions du Conseil et des assemblées générales et les distribue au Conseil.  Le Secrétaire est nommé pour une période de trois ans.

On s’attend à ce que les Conseillers deviennent les porte-paroles de la SCEE dans leurs institutions.  Ceci veux dire qu’ils envoient des courriels internes occasionels pour promouvoir la conférence annuelle et autres activités de la société.

Les avantages?

Joindre le Conseil est une occasion unique de jouer un rôle actif dans la plus grande société scientifique du Canada – une société qui promouvoit l’importance de l’écologie, l’évolution et la conservation.  Bien sûr, ça parait aussi très bien sur un CV, et tu feras connaissance des gens très cool qui sont déjà membres du Conseil!

Les positions sont bénévoles, mais la SCEE couvre les frais du Conseiller Étudiant pour assister aux réunions du Conseil. Tous les Conseillers doivent être membres de la SCEE.

 Mises en candidature et échéance

C’est tout simple de postuler. Envoie à la vice-présidente (Isabelle Côté, imcote@sfu.ca) une photo ainsi qu’un court paragraphe biographique (7-10 lignes) décrivant ton parcours scientifique, ce que tu apporteras à la SCEE et ce que tu espères accomplir.  Il est possible de nominer qulqu’un d’autre (avec leur accord).

Les candidatures seront acceptées jusqu’au 7 décembre 2016.

Calendrier de l’élection

Les candidatures seront affichées sur le site Web de la SCEE dès que possible après la date de clôture des nominations. Les élections auront lieu en mars 2017. Les nouveaux Conseillers entreront en poste à l’assemblée générale annuelle (en mai 2017).

2016 Resultats de l’election de la SCEE

Nous sommes heureux de vous annoncer les résultats de l’élection du conseil du SCEE. Cinq postes étaient ouverts. Tout d’abord, la professeure Isabelle Coté de l’Université Simon Fraser a été élue à la vice-présidence de la société pour deux ans, un mandat qui commencera au Congrès Annuel qui se tiendra à St. John’s en juillet prochain. Elle prendra ensuite le poste de présidente pour les deux années suivantes. La professeure Yolanda Morbey de l’Université Western a été élue par acclamation à la trésorerie. La professeure Alison Derry de l’Université du Québec à Montréal et le professeur Chris Eckert de l’Université Queen’s ont été élus comme conseillère et conseiller respectivement. Julie Yee-Law, docteure en biologie, travaillant à l’Université de la Colombie-Britannique, a été élue comme représentante des membres aux études et au postdoctorat. C’est avec impatience que nous envisageons de travailler avec les nouveaux membres du conseil, alors que la SCEE continue d’évoluer au sein d’un horizon scientifique en plein changement au Canada.

Nous aimerions également remercier nos collègues qui se sont porté candidats, mais qui n’ont pas été élus. Les professeures et professeurs Jana Vamosi (Université de Calgary), Graham Thompson (Université Western), Marc Johnson (Université de Toronto, Mississauga) et Megan Frederickson (Université de Toronto, St. George), ainsi que Mme Nicola Day (Université Wilfrid-Laurier) et M. Tom Iwanicki (Université de Victoria) ont reçu malgré tout un support considérable pour cette élection et nous apprécions leur services et leur qualités de leadership.

Ordre du jour – Assemblée générale annuelle des membres

Cliquez ici pour l’ordre du jour de l’assemblée générale des membres du 23 mai 2015 à Saskatoon.  AJUSTEMENT À L’ORDRE DU JOUR: IL Y AURA UNE PRÉSENTATION DU COMITÉ ORGANISATEUR LOCAL DU CONGRÈS DE 2016 AVANT LE RAPPORT DU ICEE.

Cliquez ici pour le compte rendu de l’assemblée générale des membres de 2014 à Montréal.