Lauréats des prix étudiants de la SCEE 2018

Félicitations aux lauréats des prix de la SCEE 2018:

Première place, présentation orale (525 $) – Jalina Bielaska Da Silva. Mécanismes génétiques de l’isolement gamétique agressif induit par le sperme chez les nématodes Caenorhabditis.

Deuxième place, présentation orale (425 $) – Quentin Kerr. Stabilité temporelle de la différenciation génomique entre les composantes saisonnières de frai du hareng atlantique (Clupea harengus).

Troisième place, présentation orale (300 $) – Frances Stewart. Les réseaux d’aires protégées n’ont de valeur que par les paysages fonctionnels qu’ils conservent.

Première place, présentation par affiche (525 $) – Samuel Deakin. Structure de la population génétique spatiale du mouflon d’Amérique de l’Alberta.

Deuxième place, présentation par affiche  (425 $) – Katie Birchard. Variation des gènes circadiens avec la latitude et la saison de reproduction dans les populations allochrones de deux complexes d’espèces d’oiseaux de mer pélagiques.

Troisième place, présentation par affiche  (300 $) – Jamie Bain. Les effets de l’intensité agricole sur le métabolisme des eaux.

PRIX DE DÉBUT DE CARRIÈRE 2018

Les prix de début de carrière de la SCEE reconnaissent les accomplissements extraordinaires et le potentiel de futurs travaux de recherche prometteurs en écologie et en évolution par des scientifiques en début de carrière. Nous sommes ravis d’annoncer que les récipiendaires des prix de 2018 sont Stephen de Lisle et Patrick Thompson. Nous félicitons nos deux récipiendaires et levons nos chapeaux à tous les candidats pour le très haut calibre de leurs soumissions.

Stephen de Lisle

Postdoc (Lund University); Ph.D. University of Toronto

stephen-de-lisleStephen est un écologiste évolutif qui vise à comprendre l’influence des processus écologiques sur l’évolution au sein d’une espèce et parmi des espèces. Spécifiquement, il étudie comment et pourquoi la sélection et l’adaptation diffèrent entre les mâles et les femelles et comment l’évolution des différences sexuelles influence les communautés et la dynamique de diversification évolutionnaire. Sa recherche s’adresse aux échelles temporelles très variables en utilisant un large éventail d’approches, y compris des expériences sur le terrain, des études sur les populations sauvages, la génétique quantitative évolutive et les méthodes phylogénétiques comparatives.

Patrick Thompson

Postdoc (University of British Columbia); Ph.D. McGill University

patrick-thompsonPatrick est un écologiste des communautés qui vise à comprendre les processus qui maintiennent la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes face aux changements globaux. Ses recherches intègrent les approches théoriques et empiriques dans les écosystèmes aquatiques et terrestres afin d’étudier comment les communautés répondent à la connectivité du paysage, les interactions du réseau trophique et l’adaptation. En développant et en testant les théories sur comment ces processus affectent interactivement la façon dont les communautés réagissent au changements environnementaux, son travail avance notre compréhension du fonctionnement des communautés et cherche à informer les stratégies pour préserver la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes dans le contexte des changements globaux.

Prix de diversité et d’excellence en recherche au doctorat 2018

Prix de diversité et d’excellence en recherche au doctorat

La SCEE invite les étudiants au doctorat qui sont à un stade avancé de leur parcours à faire une demande pour recevoir notre prix de diversité et d’excellence en recherche au doctorat. Les lauréats recevront 500$ et auront l’opportunité de présenter leurs travaux de recherche lors de notre symposium spécial des étudiants gradués lauréats à la rencontre annuelle de la SCEE.

Portée et critères

Ce prix vise à mettre en valeur l’excellence en recherche étudiante au sein de la société. Les lauréats devront avoir mené de la recherche de haute qualité qui aborde des questions fondamentales ou qui est de nature appliquée dans les domaines de l’écologie et de l’évolution. En plus du mérite démontré, le comité de sélection vise à promouvoir la diversité en sciences (nous encourageons les candidats à se référer au communiqué de diversité récemment publié par la SCEE), et à balancer domaine de recherche et représentation institutionnelle. Tous les étudiants de doctorat éligibles sont encouragés à faire une demande.

Éligibilité

Pour faire une demande, les candidats doivent être inscrits à un programme de doctorat et être membres de la SCEE au moment de la demande. Les candidats devront avoir amorcé leur dernière année d’études doctorales (être sur le point de soumettre et de défendre leur thèse), mais ne devront pas répondre aux critères de diplomation de leur programme au moment de la demande (les récents détenteurs d’un diplôme de doctorat devraient plutôt considérer faire une demande de prix de début de carrière). Les lauréats devront assister à la rencontre annuelle de la SCEE à Guelph en juillet et devront présenter leurs travaux lors de notre symposium des étudiants gradués lauréats (des exemptions pour raisons parentales seront considérées au cas par cas). Les candidats qui n’ont pas été retenus l’an dernier, mais qui rencontrent toujours les critères d’éligibilité sont encouragés à faire une nouvelle demande.

Demandes

Les demandes doivent inclure les sections énoncées ci-dessous dans l’ordre suivant :

  • Résumé de la thèse (500 mots maximum) : Une vue d’ensemble des différents chapitres de votre thèse et comment chacun d’entre eux contribue aux domaines de l’écologie ou de l’évolution (des sous-titres sont permis pour chacun des différents chapitres).
  • Autres activités pertinentes (250 mots maximum) : Dans cette section, décrivez une ou plusieurs activités professionnelles ou extracurriculaires qui démontrent vos habiletés de communication et de leadership.
  • Sélection de prix et de contributions (1 page maximum) : En utilisant trois titres, mettez en lumière des prix que vous avez reçus, des présentations orales que vous avez données, des affiches scientifiques que vous avez présentées ou des articles que vous avez publiés.
  • Lettre de soutien de votre directeur de recherche ou d’un membre de votre comité d’évaluation de thèse. La lettre doit mettre en valeur la demande selon les critères ci-haut et clairement énoncer que le candidat est sur le point de compléter sa thèse.

 

Les sections 1 à 3 doivent être soumises comme un seul document Word ou PDF et le fichier doit être identifié comme suit : “<nomdefamille>_CSEE_PhDaward”. La demande doit être acheminée par courriel à cseestudent@gmail.com. La lettre de soutien doit être soumise directement de l’auteur à la même adresse courriel. La date limite pour soumettre les demandes est le 20e avril 2018.

Autres informations importantes

Les lauréats devront donner une présentation orale de 30 minutes lors de notre symposium des étudiants gradués lauréats à la rencontre annuelle de la SCEE et ne pourront pas donner de présentation orale additionnelle ou présenter une affiche scientifique séparée. Les candidats non-sélectionnés sont encouragés à donner une présentation orale régulière ou à présenter une affiche pendant la rencontre, mais ne se verront pas automatiquement assignés une plage de présentation ou un espace pour une affiche. Pour cette raison, tous les candidats doivent faire part de leur intérêt à présenter leurs travaux lors de la rencontre en suivant le processus d’inscription standard et en se fiant aux différentes dates limites annoncées pour la rencontre (ceci inclus d’indiquer son intérêt à être considéré pour une présentation étudiante régulière ou à participer aux prix pour les affiches scientifiques). Les cinq finalistes seront reconnus lors de la rencontre.

Notez que le masculin est utilisé dans le présent document afin d’alléger le texte.

Prix de début de carrière 2018

Date limite : 26 janvier 2018

Description du prix: Les prix de début de carrière de la SCEE sont remis à des jeunes chercheuses ou chercheurs exceptionnels qui ont fait preuve d’excellence dans leurs réalisations à ce jour et qui démontrent beaucoup de potentiel pour la recherche future en écologie et en évolution. Les récipiendaires bénéficieront d’un abonnement d’une durée de 10 ans à la SCEE, d’une remise en argent de 500$, d’une bourse de voyage et de logement jusqu’à 1000$ pour assister au congrès de la SCEE à Guelph, ON, en juillet 2018 et seront invités à donner une conférence plénière.

Admissibilité: Les candidats et les candidates doivent avoir obtenu leur diplôme de doctorat dans les 5 années précédant la date limite du concours, excluant le temps pris pour un congé parental (p. ex. un an de congé parental prolonge la période d’admissibilité à six ans). Ils doivent être des chercheuses ou chercheurs actifs dans les domaines de l’écologie et de la biologie évolutive. Les candidats doivent répondre à au moins un des critères suivants : être citoyen canadien, être résident permanent, avoir complété un programme de doctorat dans une université canadienne ou travailler dans une université canadienne.

Procédures de nomination: Les candidats peuvent soumettre leur propre candidature ou peuvent être nominés par une autre personne. Les chercheuses et chercheurs établis sont fortement encouragés à nominer des jeunes chercheuses et chercheurs exceptionnels. Les documents suivants doivent être présents au dossier de nomination : (1) un curriculum vitae, (2) un résumé des réalisations en recherche (maximum deux pages), (3) une description du programme de recherche pour les cinq prochaines années (maximum deux pages), (4) trois publications récentes et (5) les noms et adresses de cinq références (dont la personne qui nomine le candidat, le cas échéant) qui feront parvenir des lettres de soutien. Ces trois lettres de soutien devront être envoyées séparément du dossier de mise en candidature. Les documents décrits ci-dessus, incluant les trois lettres de soutien, devront être soumis par courriel en format PDF au président du comité des prix et de la reconnaissance, Mark Vellend (mark.vellend@usherbrooke.ca).

Échéancier: La date limite de réception des candidatures (incluant l’ensemble des documents, dont les lettres de recommandation) est le 26 janvier 2018. Les lauréats seront contactés au mois de mars et recevront leur prix lors de la rencontre annuelle suivante.

Le rapport annuel 2016-2017 du Conseil Canadien de Protection des Animaux est maintenant disponible

Le message ci-dessous vient du Conseil Canadien de Protection des Animaux (CCPA):

Chers organismes membres,

J’ai le plaisir de vous informer que le Rapport annuel 2016-2017 du CCPA, « L’avancement de l’éthique animale et des soins aux animaux par l’amélioration continue et la collaboration », est maintenant disponible. Il s’agit du second rapport annuel depuis l’élaboration de notre plan stratégique 2015-2020. Ce document décrit les réalisations accomplies pour chacun de nos cinq buts stratégiques et les progrès depuis l’année dernière. Des étapes prévues pour les activités visées sont également exposées dans le rapport .

Ce rapport annuel met également en évidence la reconnaissance du CCPA pour les efforts continus de notre réseau d’experts bénévoles. La réunion de leur savoir et de leur expérience permet de favoriser l’éthique animale et les soins aux animaux en science au Canada. Sans votre participation, le CCPA ne pourrait pas réaliser son mandat.

Au nom du conseil d’administration, je vous remercie de votre appui continu à l’égard du CCPA.

Meilleures salutations,

Docteure Eileen Denovan-Wright
Présidente du conseil d’administration

Le rapport de l’IPBES sur les pollinisateurs, la pollinisation et la production alimentaire

La SCEE est fière d’avoir fourni son soutien à la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (en anglais Intergovernmental Science-Policy Platform on Biodiversity and Ecosystem Services, IPBES) en aidant Peter Kevan qui est l’auteur principal du récent rapport de l’IPBES: Thematic Assessment on Pollinators, Pollination and Food Production. Ce rapport fait usage de données scientifiques auxquelles les chercheurs de la SCEE ont contribué, nous permettant ainsi d’apporter nos contributions scientifiques sur la scène politique mondiale. Vous trouverez le rapport complet et le résumé pour les décideurs ici (en anglais seulement).

Réponse de la SCEE au décret présidentiel américain sur l’immigration

Le jeudi, 3 février 2017

Réponse de la SCEE au décret présidentiel américain sur l’immigration

[[PDF]]

La Société Canadienne d’Écologie et d’Évolution (SCEE) se déclare profondément préoccupée par le récent décret présidentiel qui interdit aux citoyens venant de sept pays à majorité musulmane d’entrer ou de passer par les États-Unis.

Le progrès scientifique depend d’un échange ouvert d’idées et d’un transfert de connaissances, permis grâce à la collaboration internationale en matière de recherche, au travail de terrain, aux ateliers et aux conférences.  L’interdiction met en péril ces activités pour plusieurs chercheurs, dont ceux qui travaillent au Canada ou avec des collègues canadiens, qu’ils soient étudiants, professeurs, ou scientifiques du gouvernement, de l’industrie ou des organisations non-gouvernementales.

La SCEE adhère aux principes de la diversité et de la tolérance qui sont essentiels au succès de la science et de la société canadienne.  L’intolérance constitue une menace réelle.  Les évènements récents confirment à nouveau la vérité des mots de Lester B. Pearson, lauréat du prix Nobel, “ L’incompréhension découlant de l’ignorance engendre la crainte, et la crainte est le plus grand ennemi de la paix.”

Nous appuyons les appels des organismes scientifiques, tels que la Société Royale du Canada et la Société d’Écologie d’Amérique, à mettre fin à l’interdiction de voyage.  La SCEE suggère que ses membres collaborent avec leur institution d’origine et avec leur communauté pour aider ceux qui ont été, ou qui seront, affectés par ce décret.

Bien sincèrement,

 

Jeremy Kerr, Président

Isabelle Côté, Vice-Présidente

Miriam Richards, Secrétaire

Yolanda Morbey, Trésorière

 Melanie Jean, Conseillère Étudiante

Alison Derry, Conseillère

Julie Lee-Yaw, Conseillère Post-Doctorale

Chris Eckert, Conseiller

Jill Johnstone, Conseillère

Andrew Simons, Conseiller

Mark Vellend, Conseiller

Jeannette Whitton, Conseillère

 Judy Myers, Ancienne Présidente

Jeffrey Hutchings, Ancien Président

Spencer Barrett, Ancien Président

Doug Morris, Ancien Président

Sur la SCEE: La Société Canadienne d’Écologie et d’Évolution (SCEE) est un groupe non partisan d’écologistes et de biologistes évolutionnaires à tous les stades de leur carrière de partout au Canada.

 

Prix de début de carrière 2017

Date limite : 13 janvier 2017

Description du prix: Les prix de début de carrière de la SCEE sont remis à des jeunes chercheuses ou chercheurs exceptionnels qui ont fait preuve d’excellence dans leurs réalisations à ce jour et qui démontrent beaucoup de potentiel pour la recherche future en écologie et en évolution. Les récipiendaires bénéficieront d’un abonnement d’une durée de 10 ans à la SCEE, d’une remise en argent de 500$, d’une bourse de voyage et de logement jusqu’à 1000$ pour assister au congrès de la SCEE à Victoria, B.C., et seront invités à donner une conférence plénière.

Admissibilité: Les candidats et les candidates doivent avoir obtenu leur diplôme de doctorat dans les 5 années précédant la date limite du concours, excluant le temps pris pour un congé parental (p. ex. un an de congé parental prolonge la période d’admissibilité à six ans). Ils doivent être des chercheuses ou chercheurs actifs dans les domaines de l’écologie et de la biologie évolutive. Les candidats doivent répondre à au moins un des critères suivants : être citoyen canadien, être résident permanent, avoir compléter un programme de doctorat dans une université canadienne ou travailler dans une université canadienne.

Procédures de nomination: Les candidats peuvent soumettre leur propre candidature ou peuvent être nominés par une autre personne. Les chercheuses et chercheurs établis sont fortement encouragés à nominer des jeunes chercheuses et chercheurs exceptionnels. Les documents suivants doivent être présents au dossier de nomination : (1) un curriculum vitae, (2) un résumé des réalisations en recherche (maximum deux pages), (3) une description du programme de recherche pour les cinq prochaines années (maximum deux pages), (4) trois publications récentes et (5) les noms et adresses de trois références (dont la personne qui nomine le candidat, le cas échéant) qui feront parvenir des lettres de soutien. Ces trois lettres de soutien devront être envoyées séparément du dossier de mise en candidature. Les documents décrits ci-dessus, incluant les trois lettres de soutien, devront être soumis par courriel en format PDF au président du comité des prix et de la reconnaissance, Mark Vellend (mark.vellend@usherbrooke.ca).

Échéancier: La date limite de réception des candidatures (incluant l’ensemble des documents, dont les lettres de recommandation) est le 13 janvier 2017. Les lauréats seront contactés au mois de février et recevront leur prix lors de la rencontre annuelle suivante.

Cliquez ici pour télécharger cette information en format pdf.