Bourses de chercheur invité au Musée canadien de la nature. Date limite: 31 mars 2017.

Bourses pour frais de déplacement

Le Centre de découverte et d’étude des espèces du Musée accorde des bourses annuelles de voyage pour la recherche en systématique végétale, animale, minérale et fossile.

L’objectif principal de ces Bourses de chercheur invité du Musée canadien de la nature est de contribuer à l’étude systématique des collections par les moyens suivants :

  • en facilitant et soutenant l’accès aux collections du Musée canadien de la nature;
  • en fournissant une expertise externe pour améliorer l’état de conservation des collections du Musée.

L’amélioration de la conservation peut inclure :

  • désignation des types;
  • mise à jour de la taxonomie;
  • banque de données sur les spécimens;
  • classement et identification des spécimens, en particulier dans les catégories taxonomiques pour lesquelles le MCN manque d’expertise interne, etc.

Voir http://nature.ca/fr/recherche-collections/projets-recherche/centre-decouverte-detude-especes/bourses-voyage pour plus d’information.

FacebookTwitterGoogle+Share

Réponse de la SCEE au décret présidentiel américain sur l’immigration

Le jeudi, 3 février 2017

Réponse de la SCEE au décret présidentiel américain sur l’immigration

[[PDF]]

La Société Canadienne d’Écologie et d’Évolution (SCEE) se déclare profondément préoccupée par le récent décret présidentiel qui interdit aux citoyens venant de sept pays à majorité musulmane d’entrer ou de passer par les États-Unis.

Le progrès scientifique depend d’un échange ouvert d’idées et d’un transfert de connaissances, permis grâce à la collaboration internationale en matière de recherche, au travail de terrain, aux ateliers et aux conférences.  L’interdiction met en péril ces activités pour plusieurs chercheurs, dont ceux qui travaillent au Canada ou avec des collègues canadiens, qu’ils soient étudiants, professeurs, ou scientifiques du gouvernement, de l’industrie ou des organisations non-gouvernementales.

La SCEE adhère aux principes de la diversité et de la tolérance qui sont essentiels au succès de la science et de la société canadienne.  L’intolérance constitue une menace réelle.  Les évènements récents confirment à nouveau la vérité des mots de Lester B. Pearson, lauréat du prix Nobel, “ L’incompréhension découlant de l’ignorance engendre la crainte, et la crainte est le plus grand ennemi de la paix.”

Nous appuyons les appels des organismes scientifiques, tels que la Société Royale du Canada et la Société d’Écologie d’Amérique, à mettre fin à l’interdiction de voyage.  La SCEE suggère que ses membres collaborent avec leur institution d’origine et avec leur communauté pour aider ceux qui ont été, ou qui seront, affectés par ce décret.

Bien sincèrement,

 

Jeremy Kerr, Président

Isabelle Côté, Vice-Présidente

Miriam Richards, Secrétaire

Yolanda Morbey, Trésorière

 Melanie Jean, Conseillère Étudiante

Alison Derry, Conseillère

Julie Lee-Yaw, Conseillère Post-Doctorale

Chris Eckert, Conseiller

Jill Johnstone, Conseillère

Andrew Simons, Conseiller

Mark Vellend, Conseiller

Jeannette Whitton, Conseillère

 Judy Myers, Ancienne Présidente

Jeffrey Hutchings, Ancien Président

Spencer Barrett, Ancien Président

Doug Morris, Ancien Président

Sur la SCEE: La Société Canadienne d’Écologie et d’Évolution (SCEE) est un groupe non partisan d’écologistes et de biologistes évolutionnaires à tous les stades de leur carrière de partout au Canada.

 

International Ecology Institute (Oldendorf/Luhe, Germany) ECI and IRPE Prizes, 2017

Nominations are being called for the ECI and IRPE Prizes 2017 in Terrestrial Ecology. The Prizes carry endowments of €6000 and €3000  (euro), respectively.

The closing date for nominations is March 31, 2017.

Nominees for the Prizes must be top performers in the field of Terrestrial Ecology.  

The prizes were established in 1986 by Prof. Dr. Dr. Otto Kinne and are awarded in the fields of Marine, Terrestrial and Freshwater Ecology in annual rotation.

The International Ecology Institute (ECI) Prize is awarded to an ecologist distinguished by outstanding and sustained scientific achievements. The prize both honours the recipient and requires her or him to serve science and society by authoring a book taking into account the aims of the International Ecology Institute. The International Recognition of Professional Excellence (IRPE) Prize honours a young ecologist (not older than 40 years) who has published uniquely independent, original and/or challenging research representing an important scientific breakthrough, and/or who must work under particularly difficult conditions.

Further details and lists of the previous prize winners can be found on the following webpages:

Call for Nominations: http://www.int-res.com/ecology-institute/call-for-nominations/

ECI Prize: http://www.int-res.com/ecology-institute/eci-prize/

IRPE Prize: http://www.int-res.com/ecology-institute/irpe-prize/

International Ecology Institute (ECI): http://www.int-res.com/ecology-institute/eci-home/

ASN Awards for Support of Regional Meetings in Ecology, Evolution and Behaviour

The American Society of Naturalists solicits proposals from organizers of regional meetings in the fields of ecology, evolution and behaviour. The purpose of these small awards is to promote increased participation in regional meetings that fall along the research interests supported by the ASN and to use this support as a way of recruiting new membership to ASN. The awards typically provide subsidized registration for ASN members at these regional meetings. Please note that these awards are not intended to support workshops. Previous awardees have included meetings such as SEEPEG, SEEC, EVO-WIBO, and OE3C. Organizers of regional meetings should submit a brief proposal describing the research focus of the meeting for which funds are requested as well as details of the meeting such as anticipated number of participants, meeting venue and dates.
Instructions: Proposals should include two components. One should clearly describe the (1) overlap of the regional meeting with ASN research interests, (2) extent that the support would reach out to new audiences to grow ASN’s membership, and (3) potential size of the impact on ASN membership. The second component should include a brief budget justifying the amount requested and detailing how the funds will be used. To standardize the applications, there is a strict one-page limit (US Letter size paper, 1” margins, standard [e.g., Times] 12-point font, and no more than six lines per inch) for each component (i.e., 1 page for proposal, 1 page for budget description and use of funds). We anticipate funding 4-6 awards, typically valued at $2000-$3000.

Please send proposals to the ASN Regional Society Liaison Committee Chair Rebecca Kimball (rkimball@ufl.edu) by Feb. 15, 2017.

Bourse de diversité et d’excellence en recherche au doctorat. Date limite pour appliquer: 20 février 2017.

La SCEE invite les étudiants au doctorat à un stade avancé de leur rédaction de thèse à appliquer pour l’obtention de notre bourse de diversité et d’excellence en recherche au doctorat. Les boursiers recevront 500$ et présenteront leurs travaux de doctorat lors de notre symposium spécial d’étudiants gradués boursiers.

Portée et critères

Cette bourse vise à mettre à l’avant-plan d’excellents travaux de recherche menés par des étudiants de partout au Canada. Les candidats devront avoir conduit des travaux de recherche de haute qualité portant sur des questions fondamentales ou de nature appliquée dans les domaines de l’écologie et de l’évolution. En plus de l’érudition et du mérite, le comité de sélection vise à promouvoir la diversité en termes de sexe, de champs d’étude et d’institution de recherche. Tous les doctorants éligibles sont encouragés à appliquer. Cependant, la priorité sera donnée aux étudiants qui sont sur le point de compléter leur thèse et qui sont en mesure de présenter leurs travaux de façon à intéresser un public large.

Éligibilité

Les candidats doivent être inscrits dans une institution canadienne et doivent être membres de la SCEE au moment de l’application à cette bourse. Moins d’un an devrait séparer la soumission ou la défense de la thèse des candidats et la tenue du congrès de mai. Les candidats sélectionnés devront être présents au congrès de la SCEE à Victoria en mai et devront présenter leurs travaux lors du symposium d’étudiants gradués boursiers. Les candidats de l’an passé qui n’ont pas été sélectionnés lors du dernier concours, mais qui répondent toujours aux critères d’admissibilité sont encouragés à appliquer de nouveau.

Documents

La soumission doit inclure les sections suivantes en ordre :

1) Résumé de la thèse (500 mots maximum) : Une vue d’ensemble des différents chapitres de votre thèse et comment chacun d’entre eux contribue aux domaines de l’écologie ou de l’évolution (les sous-titres pour identifier les différents chapitres de thèse sont permis).
2) Autres activités pertinentes (250 mots maximum) : Dans cette section, décrivez toute activité professionnelle et extracurriculaire qui illustre vos capacités de communication et de leadership.
3) Prix et contributions (1 page maximum) : En utilisant trois titres, mettez en valeur des prix ou des bourses que vous avez reçus, des présentations orales ou des affiches scientifiques que vous avez données, et des articles que vous avez publiés.
4) Lettre de support de votre directeur de recherche ou d’un membre de votre comité d’évaluation. La lettre devrait faire référence aux critères énoncés ci-haut et devrait clairement indiquer que le candidat est sur le point de compléter sa thèse.

Les sections 1 à 3 doivent être soumises sous la forme d’un seul document Word ou PDF nommé «<nom de famille>_CSEE_PhDaward » envoyé à cseestudent@gmail.com. La lettre de support doit être soumise séparément à la même adresse courriel. La date limite pour appliquer est le 20 février 2017.

Autre information importante

Les candidats sélectionnés devront présenter leurs travaux sous la forme d’une présentation orale de 30 minutes lors du symposium d’étudiants gradués boursiers et ne pourront pas donner une autre présentation orale ou présenter une affiche au congrès de la SCEE en mai. Les candidats non-sélectionnés sont encouragés à présenter oralement ou par affiche pendant le congrès, mais ne se verront pas automatiquement attribués une plage horaire ou un numéro d’affiche. Pour cette raison, tous les candidats devraient aussi appliquer pour présenter lors du congrès en passant par la procédure standard d’inscription et en respectant les dates limites séparées annoncées pour le congrès (ceci inclus d’indiquer son intérêt pour être considéré pour les prix réguliers de présentations étudiantes). Les cinq finalistes seront aussi reconnus pendant le congrès.

Notez que le masculin a été employé afin d’alléger le texte.

Le Canada à la recherche d’un conseiller scientifique en chef

La SCEE félicite la ministre Kirsty Duncan de l’annonce d’entamer les démarches pour recruter le nouveau conseiller scientifique en chef du Canada. Le conseiller scientifique en chef informera le premier ministre, la ministre des Sciences et le Cabinet sur les nouvelles questions scientifiques et technologiques, et agira pour défendre l’intégrité scientifique. Le président Jeremy Kerr et ses collègues de la SCEE continueront de travailler en étroite collaboration avec la ministre pour soutenir les efforts visant à renforcer la science au Canada et à partager les découvertes avec les Canadiens.

Prix de début de carrière 2017

Date limite : 13 janvier 2017

Description du prix: Les prix de début de carrière de la SCEE sont remis à des jeunes chercheuses ou chercheurs exceptionnels qui ont fait preuve d’excellence dans leurs réalisations à ce jour et qui démontrent beaucoup de potentiel pour la recherche future en écologie et en évolution. Les récipiendaires bénéficieront d’un abonnement d’une durée de 10 ans à la SCEE, d’une remise en argent de 500$, d’une bourse de voyage et de logement jusqu’à 1000$ pour assister au congrès de la SCEE à Victoria, B.C., et seront invités à donner une conférence plénière.

Admissibilité: Les candidats et les candidates doivent avoir obtenu leur diplôme de doctorat dans les 5 années précédant la date limite du concours, excluant le temps pris pour un congé parental (p. ex. un an de congé parental prolonge la période d’admissibilité à six ans). Ils doivent être des chercheuses ou chercheurs actifs dans les domaines de l’écologie et de la biologie évolutive. Les candidats doivent répondre à au moins un des critères suivants : être citoyen canadien, être résident permanent, avoir compléter un programme de doctorat dans une université canadienne ou travailler dans une université canadienne.

Procédures de nomination: Les candidats peuvent soumettre leur propre candidature ou peuvent être nominés par une autre personne. Les chercheuses et chercheurs établis sont fortement encouragés à nominer des jeunes chercheuses et chercheurs exceptionnels. Les documents suivants doivent être présents au dossier de nomination : (1) un curriculum vitae, (2) un résumé des réalisations en recherche (maximum deux pages), (3) une description du programme de recherche pour les cinq prochaines années (maximum deux pages), (4) trois publications récentes et (5) les noms et adresses de trois références (dont la personne qui nomine le candidat, le cas échéant) qui feront parvenir des lettres de soutien. Ces trois lettres de soutien devront être envoyées séparément du dossier de mise en candidature. Les documents décrits ci-dessus, incluant les trois lettres de soutien, devront être soumis par courriel en format PDF au président du comité des prix et de la reconnaissance, Mark Vellend (mark.vellend@usherbrooke.ca).

Échéancier: La date limite de réception des candidatures (incluant l’ensemble des documents, dont les lettres de recommandation) est le 13 janvier 2017. Les lauréats seront contactés au mois de février et recevront leur prix lors de la rencontre annuelle suivante.

Cliquez ici pour télécharger cette information en format pdf.

C’est le temps de passer à l’action!

Tu veux rehausser le profil de l’écologie, de l’évolution et de la conservation au Canada?  Accomplir des choses importantes au nom de la collectivité scientifique? Tu as des idée, de l’énergie et un peu de temps?  Alors présente-toi au Conseil de la SCEE!

Les positions

Le mandat de quatre de nos Conseillers doit prendre fin sous peu.  La Société Canadienne d’Écologie et d’Évolution est donc à la recherche de candidatures pour les postes de:

  1. Secrétaire
  2. Conseiller Régulier 1
  3. Conseiller Régulier 2
  4. Conseiller Étudiant

Ça fait quoi, des Conseillers?

Les Conseillers contribuent à la direction de la SCEE et offrent au Conseil Exécutif des avis visant à promouvoir les objectifs de la société.  Ces positions exigent relativement peu de temps. Au minimum, les Conseillers doivent participer à deux réunions annuelles (en décembre, et à la conference annuelle de la SCEE).  Les Conseillers doivent à l’occasion voter (par courriel) sur des propositions, et chaque Conseiller doit joindre au moins un sous-comité (Adhésion des Membres, Prix & Bourses, Biodiversité & Conservation, Bulletin de Nouvelles, Site Web).  Les Conseillers Réguliers sont nommés pour une période de trois ans; les Conseillers Étudiants, pour une période de deux ans.

Le Secrétaire est membre du Conseil Exécutif et de par ce fait, a plus de responsabilités. Le Secrétaire communique régulièrement avec les membres, conserve tous les dossiers et archives de la société et la liste de membres, donne préavis de réunions du Conseil et d’assemblées générales, gère les élections, prend les procès-verbaux des réunions du Conseil et des assemblées générales et les distribue au Conseil.  Le Secrétaire est nommé pour une période de trois ans.

On s’attend à ce que les Conseillers deviennent les porte-paroles de la SCEE dans leurs institutions.  Ceci veux dire qu’ils envoient des courriels internes occasionels pour promouvoir la conférence annuelle et autres activités de la société.

Les avantages?

Joindre le Conseil est une occasion unique de jouer un rôle actif dans la plus grande société scientifique du Canada – une société qui promouvoit l’importance de l’écologie, l’évolution et la conservation.  Bien sûr, ça parait aussi très bien sur un CV, et tu feras connaissance des gens très cool qui sont déjà membres du Conseil!

Les positions sont bénévoles, mais la SCEE couvre les frais du Conseiller Étudiant pour assister aux réunions du Conseil. Tous les Conseillers doivent être membres de la SCEE.

 Mises en candidature et échéance

C’est tout simple de postuler. Envoie à la vice-présidente (Isabelle Côté, imcote@sfu.ca) une photo ainsi qu’un court paragraphe biographique (7-10 lignes) décrivant ton parcours scientifique, ce que tu apporteras à la SCEE et ce que tu espères accomplir.  Il est possible de nominer qulqu’un d’autre (avec leur accord).

Les candidatures seront acceptées jusqu’au 7 décembre 2016.

Calendrier de l’élection

Les candidatures seront affichées sur le site Web de la SCEE dès que possible après la date de clôture des nominations. Les élections auront lieu en mars 2017. Les nouveaux Conseillers entreront en poste à l’assemblée générale annuelle (en mai 2017).

Nouvel appel de propositions – ICEE 2017

L’Institut canadien d’écologie et d’évolution (ICEE) accepte les propositions pour de nouveaux ateliers thématiques (groupes de travail), qui se dérouleront sur une période de 12 mois, de janvier 2017 à décembre 2017. La date limite pour les soumissions est le 14 novembre 2016. Les propositions doivent s’attaquer à des questions d’importance en écologie et en évolution à l’aide d’activités de synthèse : (a) agrégation exhaustive et unification de données; (b) intégration méthodologique; (c) synthèse conceptuelle; ou encore (d) valorisation des résultats de recherches financées (méta-analyse ou autre). 

Les personnes déposant une demande doivent définir la portée du projet, le calendrier des rencontres, un budget global et la planification des publications. L’ICEE fournit le soutien logistique et les frais de déplacement. Par le passé, les groupes de travail ont obtenu un soutien allant de 6 000 à 15 000 $. Les ateliers thématiques peuvent recevoir des fonds d’autres organisations. Ils réunissent généralement de 8 à 20 personnes, à l’inclusion des étudiants et étudiantes des cycles supérieurs. Les rencontres peuvent se dérouler n’importe où au Canada, mais celles ayant lieu dans un établissement membre seront favorisées. Consulter notre site web pour plus de détails (http://www.ciee-icee.ca/fr/annonces-et-nouvelles).

Bourse Wilburforce en science de la conservation 2017

Wilburforce Foundation, in partnership with COMPASS, is now accepting applications for the 2017 Wilburforce Fellowship in Conservation Science. The Fellowship is a year-long program providing leadership and science communication training, along with coaching and support, to conservation scientists from a wide range of affiliations, career stages, and disciplines.

The fellowship is open to 20 scientists from universities, NGOs, agencies, and other institutions, who work in a relevant field of conservation biology, ecology, environmental economics, or traditional ecological knowledge in Wilburforce’s Priority Regions. The aim is to bring together a diverse network of researchers – young to senior scientists, from a range of backgrounds – to form a continuing community of mutual support and inspiration.

Fellows will attend a six-day intensive training led by COMPASS from April 23-28 in Tuscon, AZ, and a shorter follow-up training focused on a topic of the Fellows’ choice (date TBD). The training will provide fellows with a foundation of skills, as well as enabling and encouraging individual and collective leadership. At the training, each participant will be expected to set a goal for individual or collective engagement on a specific conservation issue, and begin to define an action plan to achieve it. Throughout the following year, fellows will receive coaching and support from trainers and peers to achieve their goals, as well as help connecting with target individuals and audiences.

We know the future of conserving nature relies upon a collaborative community of individuals, organizations, agencies, and allied partners who together seek to sustain wildlife and wildlands. The Wilburforce Fellowship builds a community of practice where scientists are advancing decision-relevant research, effectively communicating scientific findings and contributing to conservation solutions by engaging with local communities, policymakers, land managers and advocates.

To download an application and find out more, please visit http://www.wilburforce.org/fellowship. The application deadline has been extended to September 30, 2016. Decisions will be finalized by January 16, 2017.

Questions may be directed to COMPASS at: WilburforceFellows@COMPASSonline.org