Survey about the experiences of Early Career Researchers (ECRs) in the biological, ecological and environmental sciences

We invite you to participate in a survey about the experiences of Early Career Researchers (ECRs) in the biological, ecological and environmental sciences.

This is a global survey that will contribute to understanding the specific challenges ECRs face in progressing through their academic careers, and balancing work and personal life. The survey will also provide insights into the unprecedented impact that COVID-19 has had on academics at the early career stage.

You can access the survey here:

 https://uniofqueensland.syd1.qualtrics.com/jfe/form/SV_elLeXK3pdv8pksR

What do you need to know?

– The survey takes 10-15 minutes to complete

– It is anonymous and all questions are voluntary

– It is open to all Early Career Researchers working in the biological, ecological and environmental sciences (including related disciplines such as environmental social science)

– The survey closes at midnight Australian Eastern Standard Time on Friday, 28th August 2020.”

– For any enquiries about the research, please contact Dr Catarina SilvaDr Cecilia Villacorta-Rath or Dr Claudia Benham.

We understand that it is hard to find time in a busy work day to complete surveys, and we appreciate your time and contributions to this study.

Best wishes,

 Dr Catarina Silva, Dr Cecilia Villacorta-Rath and Dr Claudia Benham

Microsubventions allouées aux PANDC pour la médiathèque Pleins feux de la SCEE

Note : Le masculin est utilisé pour alléger le texte, et ce, sans préjudice pour la forme féminine.

L’un des obstacles pour l’inclusion des minorités sous-représentées, y compris les PANDC (personnes autochtones, noires et de couleur), dans les STIM est la pénurie de modèles visibles. La SCEE peut aider en attirant l’attention sur les écologistes et les biologistes évolutionnistes qui sont des PANDC. Ce projet permettra de créer une médiathèque de courtes vidéos de scientifiques émergents et établis qui sont des PANDC, et de mettre cette médiathèque à la disposition des professeurs d’université et des enseignants du primaire et du secondaire, des groupes de jeunes, etc., à travers le Canada. En mettant en lumière les modèles de PANDC – qui sont sous-représentés, mais pas absents – la médiathèque créera des opportunités pour soutenir une meilleure représentation à l’avenir. Cela aidera également notre communauté à diversifier son enseignement, ses séries de séminaires, etc. Le programme s’attaquera également à un autre obstacle à l’augmentation de la participation des PANDC à la science, c’est-à-dire le financement; les microsubventions de la bibliothèque offriront une rémunération directe ainsi que l’adhésion gratuite à la SCEE et l’inscription gratuite au congrès annuel.

Les microsubventions

La SCEE offre une microsubvention aux écologistes ou biologistes évolutionnistes qui s’identifient comme PANDC (jusqu’à la limite budgétaire du programme). Une microsubvention consiste en un montant de 200 $ en espèces, à une adhésion gratuite de 2 ans à la SCEE et à un remboursement des frais d’inscription au congrès annuel de la SCEE dans les 2 ans suivant la remise du prix.

Les récipiendaires de microsubventions sont invités à réaliser deux courtes vidéos d’eux-mêmes:

  • Une vidéo (2-3 min) parlant de qui ils sont; quel est leur poste actuel; comment ils se sont intéressés à l’écologie et à l’évolution ou à leur système d’étude et quel chemin ils ont suivi pour se rendre à leur poste actuel (ce dernier élément est facultatif). La vidéo conclurait en mentionnant une question passionnante en écologie et en évolution à laquelle ils aimeraient répondre au cours de leur carrière.
  • Une autre vidéo (6-10 min) qui comprendrait les mêmes éléments PLUS une question en écologie et en évolution (grande ou petite) à laquelle le récipiendaire a répondu ou répond présentement dans son travail (pas une présentation Powerpoint, simplement une vidéo du récipiendaire).

Les deux vidéos constituent des ressources différentes pour la communauté. Les plus courtes vidéos conviendront à tous les niveaux et mettront l’accent sur l’appartenance à la communauté scientifique. Parce qu’elles sont courtes, elles se prêteront bien à être montrées en combinaison. Les plus longues vidéos seront plus appropriées pour une utilisation dans les classes au niveau secondaire ou postsecondaire, et démontreront en outre les contributions aux connaissances. Il est tout à fait approprié que le contenu de la plus courte vidéo d’un candidat soit repris dans la plus longue – c’est-à-dire que nous nous attendons à ce que les deux vidéos se chevauchent considérablement.

Les deux vidéos doivent être présentées à un public non spécialisé – même si elles sont utilisées dans des cours d’écologie postsecondaire, une présentation non spécialisée les rendra accessibles à tous les étudiants. Le comité éditorial fournira des conseils sur la réalisation d’une vidéo comme celle-ci (par exemple, l’équipement, les choses à considérer avant/pendant le tournage, l’édition simple) et se fera un plaisir de fournir des commentaires ou des conseils sur le contenu proposé, etc. Les candidats seront également connectés les uns aux autres, lorsque cela est possible, afin qu’ils puissent échanger des conseils et de l’expérience.

Toutes les vidéos seront partagées sur les médias sociaux de la SCEE, seront hébergées sur la chaîne Youtube de la SCEE et seront mises à disposition sur notre site Web pour être utilisées dans des cours et des présentations par des professeurs, des enseignants du secondaire, des groupes de sensibilisation tels que Pinte de Science et Parlons sciences, des groupes de jeunes (p. ex., scoutisme), etc. La SCEE contactera activement ces organisations pour faire connaître la médiathèque.

Demander un microsubvention

Les candidats doivent envoyer une proposition très brève (pas plus de 200 mots, décrivant très brièvement le contenu prévu des vidéos) au président du comité éditorial, peter.soroye@gmail.com.

Les candidats doivent être membres de la SCEE ou non-membres de la SCEE qui sont canadiens ou qui travaillent ou étudient dans un employeur ou une institution canadienne. Les candidats sont les bienvenus à tous les niveaux de carrière, mais la SCEE cherchera à équilibrer les boursiers entre les professeurs, les professionnels de l’industrie et les étudiants. Si les candidats seniors souhaitent participer tout en renonçant à une compensation financière, la SCEE utilisera l’espace budgétaire pour recruter plus de participants en début de carrière.

Comité éditorial

Le conseil de la SCEE établira un comité de 3 membres de la société, dont au moins 2 PANDC, pour fournir des conseils et s’assurer que les soumissions correspondent aux objectifs du projet. Il rendra compte au président du comité des prix. C’est le même comité qui traitera les soumissions pour le centre de documentation (voir ci-dessous). Les PANDC membres du comité éditorial qui ne siègent pas au conseil de la SCEE recevront une allocation pour leurs services.

Budget

La SCEE a prévu un budget de 3000 $ en 2020 pour cette initiative (mais nous prévoyons que le projet se poursuivra dans les années à venir). Le montant en espèces de la microsubvention est crucial, car il est injuste de demander aux PANDC de faire un travail non rémunéré pour résoudre un problème dont ils ne sont pas responsables. Le montant en espèces est censé représenter une rémunération équitable du marché pour la main-d’œuvre impliquée.

Microsubventions allouées aux PANDC pour le centre de documentation de la SCEE

Un obstacle à l’inclusivité des minorités sous-représentées, y compris les PANDC (personnes autochtones, noires et de couleur), dans les STIM est qu’il y a un manque de représentation des contributions des PANDC dans la plupart du matériel pédagogique. De même, la plupart des ressources disponibles pour les chercheurs en début de carrière (ou ceux qui les encadrent) ne reflètent pas les expériences et les défis supplémentaires auxquels les PANDC pourraient être confrontées dans les STIM. La SCEE commandera la création de deux types de documents écrits: (1) des articles mettant en évidence les contributions à la recherche en écologie et en évolution par des chercheurs qui s’identifient comme PANDC (anciens et actuels et provenant de n’importe où dans le monde), qui peuvent être utilisées comme exemples dans les programmes universitaires de premier cycle et/ou les programmes du primaire et du secondaire, et (2) des articles rédigés pour aider les PANDC à naviguer dans leurs expériences à l’université (premier cycle ou cycles supérieurs) ou sur le terrain. Par l’entremise de notre site Web et par le biais d’activités de sensibilisation directe, la SCEE mettra ces ressources à la disposition des instructeurs, des chercheurs et des départements de biologie et de domaines connexes à travers le Canada. Le programme s’attaquera également à un autre obstacle à l’augmentation de la participation des PANDC à la science, c’est-à-dire le financement; les microsubventions du centre de documentation offriront une rémunération directe ainsi que l’adhésion gratuite à la SCEE et l’inscription gratuite au congrès annuel.

Les commandes

La SCEE commandera la création (1) d’articles de catégorie « Recherche fondamentale » et (2) d’articles de catégorie « Navigation ». Bien que nous suggérions les sujets d’intérêt ci-dessous, la SCEE est ouverte à toutes autres propositions.

  1. Articles de catégorie « Recherche fondamentale ».
  • Ceux-ci mettront en évidence les contributions fondamentales des chercheurs en écologie, en évolution et en biologie de la conservation qui sont des PANDC. Un candidat peut écrire à propos de n’importe quel chercheur qui est une personne autochtone, noire ou de couleur, ancien ou actuel et provenant de n’importe où dans le monde.
  • Les articles doivent inclure des photos ou d’autres illustrations sous licence appropriée et doivent être en rapport avec les sujets couramment couverts dans les cours d’introduction à la biologie, à l’écologie, à l’évolution ou à la conservation. Les photos de sujets humains vivants doivent être accompagnées d’une autorisation d’utilisation.
  • Un article pourrait mettre l’accent sur un élément de recherche particulier ou sur les contributions professionnelles d’un chercheur.
  • Nous encourageons les contributions des auteurs qui ne sont pas des PANDC, mais celles-ci se feront sur une base volontaire (non rémunérées). Nous encourageons les candidats qui sont à n’importe quel stade de leur carrière à s’impliquer.
  1. Articles de catégorie « Navigation ». Ceux-ci fourniront des conseils aux PANDC pour naviguer à travers des situations courantes en écologie et en évolution, que ce soit dans l’apprentissage ou la recherche.
  • Les articles pourraient traiter de comment naviguer à travers les situations de travail sur le terrain en tant que PANDC; naviguer à travers les études universitaires de premier cycle en tant que PANDC; ou naviguer à travers les études universitaires de cycles supérieurs en tant que PANDC.
  • Les articles « Navigation » sont rédigés par les membres qui sont des PANDC et qui partagent leurs points de vue. Nous encourageons tous les stades de carrière à s’impliquer.

Les essais de catégorie « Recherche fondamentale » devraient comprendre entre 500 et 1 000 mots, et les contributeurs qui sont des PANDC recevront 200 $ par essai. Les essais de catégorie « Navigation » peuvent être plus longs avec l’accord du comité éditorial et seront payés au taux de 200 $ pour 1 000 mots. Ces tarifs sont compétitifs par rapport aux tarifs de rédaction indépendante du marché libre.

Demander une microsubvention

Les candidats doivent envoyer une très brève proposition (pas plus de 200 mots, décrivant le contenu/message prévu de l’article) au président du comité éditorial, peter.soroye@gmail.com.

Les candidats doivent être membres de la SCEE ou non-membres de la SCEE qui sont canadiens ou qui travaillent ou étudient dans un employeur ou une institution canadienne. Les candidats sont les bienvenus à tous les niveaux de carrière, mais la SCEE cherchera à équilibrer les boursiers entre les professeurs, les professionnels de l’industrie et les étudiants. Si les candidats seniors souhaitent participer tout en renonçant à une compensation financière, la SCEE utilisera l’espace budgétaire pour recruter plus de participants en début de carrière.

Comité éditorial

Le conseil de la SCEE établira un comité de 3 membres de la société, dont au moins 2 PANDC, pour fournir des conseils et s’assurer que les soumissions correspondent aux objectifs du projet. Il rendra compte au président du comité des prix. C’est le même comité qui traitera les soumissions de la médiathèque Pleins feux (voir ci-dessus). Les PANDC membres du comité éditorial qui ne siègent pas au conseil de la SCEE recevront une allocation pour leurs services.

Affichage et promotion

Les documents seront mis à disposition en ligne au fur et à mesure qu’ils seront approuvés, avec une promotion sur les réseaux sociaux, etc. Des liens seront périodiquement envoyés aux membres de la SCEE et les documents créés seront promus lors du congrès annuel de la SCEE. Les demandes seront acceptées tout au long de l’année (jusqu’à ce que toutes les subventions budgétisées aient été attribuées).

Les essais sur la navigation auront une période de commentaires publics de deux semaines, après quoi l’auteur sera invité à apporter les révisions appropriées. Les commentaires du public aideront chaque article à refléter plusieurs voix et expériences vécues, sans diminuer l’expérience de l’auteur principal.

Budget

La SCEE a prévu un budget de 3000 $ en 2020 pour cette initiative (mais nous prévoyons que le projet se poursuivra dans les années à venir). Le montant en espèces de la microsubvention est crucial, car il est injuste de demander aux PANDC de faire un travail non rémunéré pour résoudre un problème dont ils ne sont pas responsables. Le montant en espèces est censé représenter une rémunération équitable du marché pour la main-d’œuvre impliquée.

CALL FOR PAPERS – SPECIAL ISSUE

Taking learning online in ecology and evolution

Guest Editors: Christopher Lortie, Sehoya Cotner, Marcus Lashley

Purpose

To provide a rapid outlet to share timely innovations and discoveries for online teaching and learning in ecology and evolution.

Overview

Dear Colleagues,

These are challenging times. Uncertainty and adaptation is key in ecology and evolution, including how we teach, communicate, and do research. The current global crisis, sparked by COVID-19, has highlighted this uncertainty and demanded we adapt. At Ecology and Evolution, we want to provide the community with an opportunity to discuss and capture the challenges, but also celebrate the successes of online teaching, communication, and collaboration in our discipline.

We welcome submission for a Special Issue entitled ‘Taking learning online in ecology and evolution’. We envision articles that describe tools, techniques, strategies, engagement plans, technology development and use, challenges, and successes. We are particularly interested in contributions that address mechanisms to promote equity, diversity and inclusion through online teaching and distributed learning, and examples of technology and distributed approaches that promote engagement within one another and natural systems. Papers can include research articles, case studies, and perspectives that address these contemporary challenges and solutions. Short and concise contributions are welcome and encouraged.

Warm regards,

Drs Chris Lortie, Sehoya Cotner and Marcus Lashley

Contribution Ideas

Suitable topics include, but are not limited to, the following:

  1. Meetings in the COVID era. How can conferences in ecology and evolution change and adapt to balance the needs of early-career researchers to connect, present, and develop their careers but also mitigate the risks and ecological costs of travel?
  2. Online scientific products. How can online and distributed teaching and learning promote a reset in how we value online contributions to learning?
  3. Open science. How can online and distributed teaching promote open science?
  4. Changes in pedagogy. New teaching and learning strategies that work/do not work.
  5. Tips, tools, and tricks. Github, Moodle, Blackboard, Google, etc. What works? How can educators best leverage these tools? For these articles, please provide resources for speedy adoption–links, worksheets, grading rubrics, etc.
  6. Equity. How best to deliver online teaching to promote equity, diversity, and inclusion.
  7. Strategies for adapting field courses or field exercises for online instruction. Using virtual field spaces, databases, etc.
  8. Backyard ecology and citizen science. Please ensure suggested strategies allow for appropriate social distancing.
  9. Other tools and strategies. Tools and strategies that can be used to promote online science communication to general audiences.
Questions? Please contact:

Dr. Gareth Jenkins (gjenkins@wiley.com) or Dr. Chris Foote (cfoote@wiley.com)

Follow this link for manuscript submission, and please specify in your cover letter that you are submitting to this Special IssueThe deadline for submissions is 30th June.

We look forward to reading your contributions!

Ecology and Evolution

Ecology and Evolution is a journal with a difference. Our overriding philosophy is to be “author friendly” and our editing practice is to “looks for reasons to publish”. Ecology and Evolution is one of the fastest growing journals in ecology and evolution, publishing a diverse-range of articles in these broad disciplines of biology, as well as a special and highly popular category established in 2017 called Academic Practice. Academic Practice articles relate to the application of scholarly approaches to the myriad roles we undertake in our professions as ecologists and evolutionary biologists – including taking learning online.

La première récipiendaire du prix présidentiel pour l’excellence en engagement sociétal!!

Enfin une bonne nouvelle!

La SCEE a le plaisir d’annoncer que la première récipiendaire du prix présidentiel pour l’excellence en engagement sociétal est …. roulement de tambour, s’il vous plait…

Dr Justina Ray!!!

ray_headshot2018Dr Ray est la co-fondatrice, présidente et chercheuse principale de Wildlife Conservation Society (WCS) Canada. Elle est un défenseur infatigable des caribous. Elle a joué un rôle critique dans le renforcement de la loi fédérale sur l’évaluation environnementale et dans le développement du concept et de l’identification des Zones Clés pour la Biodiversité au Canada. Elle est aussi un mentor exceptionnel qui entraîne la prochaine génération de scientifiques canadiens en conservation.

 

Toutes nos félicitations, Dr Ray!

C’EST LE TEMPS DE PASSER À L’ACTION!

Tu veux rehausser le profil de l’écologie, de l’évolution et de la conservation au Canada?  Accomplir des choses importantes au nom de la collectivité scientifique? Tu as des idée, de l’énergie et un peu de temps?  Alors présente-toi au Conseil de la SCEE!

On est à la recherche de candidatures pour les postes de: Vice-Président (Président désigné), Conseiller Régulier (2 postes) et Conseiller Étudiant/Post-doc.  Les rôles sont décrits dans les règlements internes de la SCEE, ici: http://csee-scee.ca/fr/?page_id=1319.

Pour postuler, envoie au  vice-président (Steve Heard, sheard@unb.ca) une photo ainsi qu’un court paragraphe biographique (7-10 lignes) décrivant ton parcours scientifique, ce que tu apporteras à la SCEE et ce que tu espères accomplir.  Il est possible de nominer quelqu’un d’autre (avec leur accord).

Les candidatures seront acceptées jusqu’au 30 avril 2020.  Les élections auront lieu en mai.

ANNULATION DE CSEE-SCEE 2020

Le comité d’organisation local et l’exécutif du conseil de la Société canadienne d’écologie et d’évolution ont le regret d’annoncer que nous avons décidé d’annuler la 15e réunion annuelle de la SCEE prévue du 28 au 31 mai à Edmonton, en Alberta. Bien que le risque dans la plupart des régions du Canada, y compris en Alberta, soit actuellement faible, la situation COVID-19 évolue tellement rapidement que les risques pour les membres de la société et la communauté nous obligent à annuler la réunion le plus tôt possible. Cette étape est conforme à de nombreuses restrictions que nos institutions et les autorités de santé locales viennent d’imposer aux voyages, à l’hébergement et à la participation à des événements publics.

  • Le remboursement complet des frais d’inscription sera assuré par les services de conférence de l’Université de l’Alberta. Le remboursement comprendra toutes les inscriptions à la conférence et les articles facultatifs payés par l’intermédiaire du site d’inscription en ligne de CSEE-SCEE 2020. Frais d’adhésion – Les adhésions couvrent les activités de la SCEE pour l’année et ne sont pas requises pour assister à la conférence. Les frais d’adhésion ne seront pas remboursés.
  • Frais de voyage et d’hébergement – Lister Residences accepte les annulations sans frais jusqu’à 48 heures avant la date d’arrivée prévue.
  • Malheureusement, nous ne pouvons pas couvrir les autres frais de voyage et d’hébergement associés aux plans de voyage perturbés des participants réguliers. Cependant, les agences des trois conseils de recherche ont confirmé que le remboursement des frais de voyage non remboursables à partir des fonds de l’agence est acceptable compte tenu des impacts de COVID-19.
  • Cependant, si vous avez un accord spécial préalable pour que les frais de voyage soient couverts par la SCEE, les frais de voyage non récupérables peuvent être remboursés au cas par cas. Ces remboursements seront pris en charge par la trésorière de la SCEE (Yolanda Morbey, ymorbey@uwo.ca).

Le Prix du président pour l’excellence en engagement sociétal

Nominez quelqu’un pour notre nouveau prix: le Prix du président pour l’excellence en engagement societal.  Ce prix reconnait une personne qui a contribué de façon phénoménale à l’engagement public ou politique relié à l’écologie ou à la biologie évolutive au Canada.

La mise en candidature est simple: écrivez une lettre (max de 1000 mots) et, avec l’appui d’un autre membre de la SCEE, envoyez-la en courriel au secrétaire de la SCEE (cseesecretary1@gmail.com) avant le 31 janvier 2020

Le/la récipiendaire recevra une plaque, une somme d’argent, un voyage frais payés au prochain congrès de la SCEE pour y donner une plénière.

ANNULATION DE CSEE-SCEE 2020

Le comité d’organisation local et l’exécutif du conseil de la Société canadienne d’écologie et d’évolution ont le regret d’annoncer que nous avons décidé d’annuler la 15e réunion annuelle de la SCEE prévue du 28 au 31 mai à Edmonton, en Alberta. Bien que le risque dans la plupart des régions du Canada, y compris en Alberta, soit actuellement faible, la situation COVID-19 évolue tellement rapidement que les risques pour les membres de la société et la communauté nous obligent à annuler la réunion le plus tôt possible. Cette étape est conforme à de nombreuses restrictions que nos institutions et les autorités de santé locales viennent d’imposer aux voyages, à l’hébergement et à la participation à des événements publics.

  • Le remboursement complet des frais d’inscription sera assuré par les services de conférence de l’Université de l’Alberta. Le remboursement comprendra toutes les inscriptions à la conférence et les articles facultatifs payés par l’intermédiaire du site d’inscription en ligne de CSEE-SCEE 2020. Frais d’adhésion – Les adhésions couvrent les activités de la SCEE pour l’année et ne sont pas requises pour assister à la conférence. Les frais d’adhésion ne seront pas remboursés.
  • Frais de voyage et d’hébergement – Lister Residences accepte les annulations sans frais jusqu’à 48 heures avant la date d’arrivée prévue.
  • Malheureusement, nous ne pouvons pas couvrir les autres frais de voyage et d’hébergement associés aux plans de voyage perturbés des participants réguliers. Cependant, les agences des trois conseils de recherche ont confirmé que le remboursement des frais de voyage non remboursables à partir des fonds de l’agence est acceptable compte tenu des impacts de COVID-19.
  • Cependant, si vous avez un accord spécial préalable pour que les frais de voyage soient couverts par la SCEE, les frais de voyage non récupérables peuvent être remboursés au cas par cas. Ces remboursements seront pris en charge par la trésorière de la SCEE (Yolanda Morbey, ymorbey@uwo.ca).