Lauréats des prix étudiants de la SCEE 2018

Félicitations aux lauréats des prix de la SCEE 2018:

Première place, présentation orale (525 $) – Jalina Bielaska Da Silva. Mécanismes génétiques de l’isolement gamétique agressif induit par le sperme chez les nématodes Caenorhabditis.

Deuxième place, présentation orale (425 $) – Quentin Kerr. Stabilité temporelle de la différenciation génomique entre les composantes saisonnières de frai du hareng atlantique (Clupea harengus).

Troisième place, présentation orale (300 $) – Frances Stewart. Les réseaux d’aires protégées n’ont de valeur que par les paysages fonctionnels qu’ils conservent.

Première place, présentation par affiche (525 $) – Samuel Deakin. Structure de la population génétique spatiale du mouflon d’Amérique de l’Alberta.

Deuxième place, présentation par affiche  (425 $) – Katie Birchard. Variation des gènes circadiens avec la latitude et la saison de reproduction dans les populations allochrones de deux complexes d’espèces d’oiseaux de mer pélagiques.

Troisième place, présentation par affiche  (300 $) – Jamie Bain. Les effets de l’intensité agricole sur le métabolisme des eaux.

POPULATION GENOMICS and eDNA Metabarcoding courses offered by Physilia-courses in Quebec city.

1) POPULATION GENOMICS

Where: Quebec City (Canada)

When: 12-16 November 2018

Instructors:
Dr. Martin Ian Taylor (University of East Anglia, UK)
Dr. Lewis G. Spurgin (University of East Anglia, UK)
Eric Normandeau (Laval University, Canada)

Overview: The course will cover the basics of population genomic analysis from SNP data onwards and will cover the key analyses that may be required to successfully analyze a population genetic data set. The course will NOT cover steps prior to generation of a .vcf file or SNP data set such as NGS data demultiplexing, clustering and SNP calling (This is covered in detail in the Introduction to RADseq course). This course will introduce Linux and the command line environment, basic perl and python usage, file conversions and manipulation, population structure and differentiation in R, outlier analysis, landscape / seascape genomics and introgression. Having completed the course, students should have a good understanding of the software and methods available for population genomic analysis and be competent in population genomic analysis.

Course website: https://www.physalia-courses.org/courses-workshops/course39/

2) eDNA Metabarcoding

Where: Quebec City (Canada)

When: 19-23 November 2018

Instructors:
Dr. Vasco Elbrecht (University of Guelph, Canada)
Eric Normandeau (Laval University, Canada)

Overview: After completing the workshop, students should be in a position to (1) understand the potential and capabilities of eDNA barcoding and metabarcoding, (2) run complete analyses of eDNA metabarcoding pipelines and obtain diversity inventories and ecologically interpretable data from raw next-generation sequence data and (3) design their own eDNA projects, including bioinformatic data analysis and planning of laboratory work. All course materials (including copies of presentations, practical exercises, data files, and example scripts prepared by the instructing team) will be provided electronically to participants.

 

While this course will focus on eDNA metabarcoding, however targeted single species detection and other alternatives will also be explored, as they can sometimes be suitable metabarcoding alternatives.

Course website: https://www.physalia-courses.org/courses-workshops/course40/

Postgraduate Certificate in Ecological Survey Techniques, University of Oxford

About the course

The Postgraduate Certificate in Ecological Survey Techniques aims to provide the knowledge, understanding and skills needed to conduct effective ecological field surveys for a range of key taxa, and to analyse field survey data with confidence.

The course (taught part-time, normally over one year) is designed for a wide range of professionals needing to up-skill in: Environmental management; Environmental assessment; Biodiversity monitoring.

Who the course is for

Professional ecological consultants, environmental managers and rangers, research and postgraduate students, and volunteers. The techniques covered are universal using international case studies and examples.

Many PGCert students are consultants, environmental managers and educators as well as volunteers and those looking to make a career change that are seeking flexible study combined with expert training.

Click here for more information.

PRIX DE DÉBUT DE CARRIÈRE 2018

Les prix de début de carrière de la SCEE reconnaissent les accomplissements extraordinaires et le potentiel de futurs travaux de recherche prometteurs en écologie et en évolution par des scientifiques en début de carrière. Nous sommes ravis d’annoncer que les récipiendaires des prix de 2018 sont Stephen de Lisle et Patrick Thompson. Nous félicitons nos deux récipiendaires et levons nos chapeaux à tous les candidats pour le très haut calibre de leurs soumissions.

Stephen de Lisle

Postdoc (Lund University); Ph.D. University of Toronto

stephen-de-lisleStephen est un écologiste évolutif qui vise à comprendre l’influence des processus écologiques sur l’évolution au sein d’une espèce et parmi des espèces. Spécifiquement, il étudie comment et pourquoi la sélection et l’adaptation diffèrent entre les mâles et les femelles et comment l’évolution des différences sexuelles influence les communautés et la dynamique de diversification évolutionnaire. Sa recherche s’adresse aux échelles temporelles très variables en utilisant un large éventail d’approches, y compris des expériences sur le terrain, des études sur les populations sauvages, la génétique quantitative évolutive et les méthodes phylogénétiques comparatives.

Patrick Thompson

Postdoc (University of British Columbia); Ph.D. McGill University

patrick-thompsonPatrick est un écologiste des communautés qui vise à comprendre les processus qui maintiennent la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes face aux changements globaux. Ses recherches intègrent les approches théoriques et empiriques dans les écosystèmes aquatiques et terrestres afin d’étudier comment les communautés répondent à la connectivité du paysage, les interactions du réseau trophique et l’adaptation. En développant et en testant les théories sur comment ces processus affectent interactivement la façon dont les communautés réagissent au changements environnementaux, son travail avance notre compréhension du fonctionnement des communautés et cherche à informer les stratégies pour préserver la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes dans le contexte des changements globaux.

Prix de diversité et d’excellence en recherche au doctorat 2018

Prix de diversité et d’excellence en recherche au doctorat

La SCEE invite les étudiants au doctorat qui sont à un stade avancé de leur parcours à faire une demande pour recevoir notre prix de diversité et d’excellence en recherche au doctorat. Les lauréats recevront 500$ et auront l’opportunité de présenter leurs travaux de recherche lors de notre symposium spécial des étudiants gradués lauréats à la rencontre annuelle de la SCEE.

Portée et critères

Ce prix vise à mettre en valeur l’excellence en recherche étudiante au sein de la société. Les lauréats devront avoir mené de la recherche de haute qualité qui aborde des questions fondamentales ou qui est de nature appliquée dans les domaines de l’écologie et de l’évolution. En plus du mérite démontré, le comité de sélection vise à promouvoir la diversité en sciences (nous encourageons les candidats à se référer au communiqué de diversité récemment publié par la SCEE), et à balancer domaine de recherche et représentation institutionnelle. Tous les étudiants de doctorat éligibles sont encouragés à faire une demande.

Éligibilité

Pour faire une demande, les candidats doivent être inscrits à un programme de doctorat et être membres de la SCEE au moment de la demande. Les candidats devront avoir amorcé leur dernière année d’études doctorales (être sur le point de soumettre et de défendre leur thèse), mais ne devront pas répondre aux critères de diplomation de leur programme au moment de la demande (les récents détenteurs d’un diplôme de doctorat devraient plutôt considérer faire une demande de prix de début de carrière). Les lauréats devront assister à la rencontre annuelle de la SCEE à Guelph en juillet et devront présenter leurs travaux lors de notre symposium des étudiants gradués lauréats (des exemptions pour raisons parentales seront considérées au cas par cas). Les candidats qui n’ont pas été retenus l’an dernier, mais qui rencontrent toujours les critères d’éligibilité sont encouragés à faire une nouvelle demande.

Demandes

Les demandes doivent inclure les sections énoncées ci-dessous dans l’ordre suivant :

  • Résumé de la thèse (500 mots maximum) : Une vue d’ensemble des différents chapitres de votre thèse et comment chacun d’entre eux contribue aux domaines de l’écologie ou de l’évolution (des sous-titres sont permis pour chacun des différents chapitres).
  • Autres activités pertinentes (250 mots maximum) : Dans cette section, décrivez une ou plusieurs activités professionnelles ou extracurriculaires qui démontrent vos habiletés de communication et de leadership.
  • Sélection de prix et de contributions (1 page maximum) : En utilisant trois titres, mettez en lumière des prix que vous avez reçus, des présentations orales que vous avez données, des affiches scientifiques que vous avez présentées ou des articles que vous avez publiés.
  • Lettre de soutien de votre directeur de recherche ou d’un membre de votre comité d’évaluation de thèse. La lettre doit mettre en valeur la demande selon les critères ci-haut et clairement énoncer que le candidat est sur le point de compléter sa thèse.

 

Les sections 1 à 3 doivent être soumises comme un seul document Word ou PDF et le fichier doit être identifié comme suit : “<nomdefamille>_CSEE_PhDaward”. La demande doit être acheminée par courriel à cseestudent@gmail.com. La lettre de soutien doit être soumise directement de l’auteur à la même adresse courriel. La date limite pour soumettre les demandes est le 20e avril 2018.

Autres informations importantes

Les lauréats devront donner une présentation orale de 30 minutes lors de notre symposium des étudiants gradués lauréats à la rencontre annuelle de la SCEE et ne pourront pas donner de présentation orale additionnelle ou présenter une affiche scientifique séparée. Les candidats non-sélectionnés sont encouragés à donner une présentation orale régulière ou à présenter une affiche pendant la rencontre, mais ne se verront pas automatiquement assignés une plage de présentation ou un espace pour une affiche. Pour cette raison, tous les candidats doivent faire part de leur intérêt à présenter leurs travaux lors de la rencontre en suivant le processus d’inscription standard et en se fiant aux différentes dates limites annoncées pour la rencontre (ceci inclus d’indiquer son intérêt à être considéré pour une présentation étudiante régulière ou à participer aux prix pour les affiches scientifiques). Les cinq finalistes seront reconnus lors de la rencontre.

Notez que le masculin est utilisé dans le présent document afin d’alléger le texte.

Prix de début de carrière 2018

Date limite : 26 janvier 2018

Description du prix: Les prix de début de carrière de la SCEE sont remis à des jeunes chercheuses ou chercheurs exceptionnels qui ont fait preuve d’excellence dans leurs réalisations à ce jour et qui démontrent beaucoup de potentiel pour la recherche future en écologie et en évolution. Les récipiendaires bénéficieront d’un abonnement d’une durée de 10 ans à la SCEE, d’une remise en argent de 500$, d’une bourse de voyage et de logement jusqu’à 1000$ pour assister au congrès de la SCEE à Guelph, ON, en juillet 2018 et seront invités à donner une conférence plénière.

Admissibilité: Les candidats et les candidates doivent avoir obtenu leur diplôme de doctorat dans les 5 années précédant la date limite du concours, excluant le temps pris pour un congé parental (p. ex. un an de congé parental prolonge la période d’admissibilité à six ans). Ils doivent être des chercheuses ou chercheurs actifs dans les domaines de l’écologie et de la biologie évolutive. Les candidats doivent répondre à au moins un des critères suivants : être citoyen canadien, être résident permanent, avoir complété un programme de doctorat dans une université canadienne ou travailler dans une université canadienne.

Procédures de nomination: Les candidats peuvent soumettre leur propre candidature ou peuvent être nominés par une autre personne. Les chercheuses et chercheurs établis sont fortement encouragés à nominer des jeunes chercheuses et chercheurs exceptionnels. Les documents suivants doivent être présents au dossier de nomination : (1) un curriculum vitae, (2) un résumé des réalisations en recherche (maximum deux pages), (3) une description du programme de recherche pour les cinq prochaines années (maximum deux pages), (4) trois publications récentes et (5) les noms et adresses de cinq références (dont la personne qui nomine le candidat, le cas échéant) qui feront parvenir des lettres de soutien. Ces trois lettres de soutien devront être envoyées séparément du dossier de mise en candidature. Les documents décrits ci-dessus, incluant les trois lettres de soutien, devront être soumis par courriel en format PDF au président du comité des prix et de la reconnaissance, Mark Vellend (mark.vellend@usherbrooke.ca).

Échéancier: La date limite de réception des candidatures (incluant l’ensemble des documents, dont les lettres de recommandation) est le 26 janvier 2018. Les lauréats seront contactés au mois de mars et recevront leur prix lors de la rencontre annuelle suivante.

Propositions de symposiums pour la réunion annuelle de la SCEE 2018

Le comité organisateur de la réunion annuelle de la Société canadienne d’écologie et d’évolution (SCEE) 2018 invite des propositions pour des symposiums de conférence. Les symposiums seront répartis sur trois jours, du jeudi 18 juillet au samedi 21 juillet 2018. La réunion annuelle 2018 se tiendra sur le campus de l’Université de Guelph à Guelph, en Ontario.

Si vous souhaitez organiser un symposium, veuillez envoyer les informations suivantes avant le 15 novembre 2017:

1. Titre

2. Description du symposium (100-200 mots)

3. Liste des conférenciers proposés, leur affiliation, un titre de présentation provisoire et une indication à savoir si le conférencier ou la conférencière a confirmé sa participation au symposium.

Toutes les soumissions doivent être envoyées au comité de programme de la CSEE2018, via asm@uoguelph.ca.

Les propositions seront évaluées par le comité du programme en prenant en considération le sujet, les conférenciers proposés et l’intérêt potentiel pour les participants à la conférence. Les notifications d’acceptation seront envoyées un mois après la date limite d’inscription (15 décembre).

Veuillez noter que nous accorderons aux candidats retenus la flexibilité de structurer leur propre combinaison de présentations de 15 à 30 minutes. Par exemple, il peut y avoir des présentations de 30 minutes, des présentations de 15 minutes ou une combinaison des deux. Les décisions finales sur les combinaisons de présentations doivent être soumises au comité du programme CSEE2018 d’ici le 15 janvier.

Le rapport annuel 2016-2017 du Conseil Canadien de Protection des Animaux est maintenant disponible

Le message ci-dessous vient du Conseil Canadien de Protection des Animaux (CCPA):

Chers organismes membres,

J’ai le plaisir de vous informer que le Rapport annuel 2016-2017 du CCPA, « L’avancement de l’éthique animale et des soins aux animaux par l’amélioration continue et la collaboration », est maintenant disponible. Il s’agit du second rapport annuel depuis l’élaboration de notre plan stratégique 2015-2020. Ce document décrit les réalisations accomplies pour chacun de nos cinq buts stratégiques et les progrès depuis l’année dernière. Des étapes prévues pour les activités visées sont également exposées dans le rapport .

Ce rapport annuel met également en évidence la reconnaissance du CCPA pour les efforts continus de notre réseau d’experts bénévoles. La réunion de leur savoir et de leur expérience permet de favoriser l’éthique animale et les soins aux animaux en science au Canada. Sans votre participation, le CCPA ne pourrait pas réaliser son mandat.

Au nom du conseil d’administration, je vous remercie de votre appui continu à l’égard du CCPA.

Meilleures salutations,

Docteure Eileen Denovan-Wright
Présidente du conseil d’administration

Invitation to Participate in External Review of IPBES Assessments

IPBES aims to finalize five assessments at the sixth session of the IPBES Plenary, in March 2018: four regional assessments of biodiversity and ecosystem services (for Africa, the Americas, Asia-Pacific and Europe and Central Asia) and the thematic assessment on land degradation and restoration.

One of the most important phases in drafting assessments is the period in which they are opened for external review by any interested experts, ranging from scientists and decision-makers, to practitioners and the holders of indigenous and local knowledge.

Participation and engagement of Governments in the external review period is especially vital to strengthen the credibility, legitimacy and policy relevance of the assessments, as well as to deepen their ownership of the assessments.

The eight-week period for external review of the second order drafts of the assessment chapters and the first order drafts of the summaries for policymakers will run from 1 May until 26 June 2017 for the land degradation and restoration, Africa, Asia-Pacific and Europe and Central Asia assessments; and from 29 May until 24 July 2017 for the Americas assessment.

Experts wishing to participate will first need to register as users of the IPBES website (http://www.ipbes.net/user/register?destination=sod-review) if they have not already done so. They can then apply to become an IPBES external reviewer for individual chapters per assessment at www.ipbes.net/sod-review (this will only work when logged in first as IPBES website users). They will receive confidential access to the draft chapters and summaries for policymakers and will be requested to submit their comments in English using a template that will also be supplied. All relevant comments will then be addressed by the assessment authors in the next round of revisions.

We have recorded a 20-minute webinar focusing on how Governments especially can participate in this external review. The webinar can be accessed on the IPBES website and at: https://youtu.be/tnx8nxDId08 The secretariat is also producing ‘print-ready’ A-5 size flyers in all six UN official languages, which will soon be shared with you electronically to help your efforts to advertise the external review process.  

Thank you in advance for your support in helping us to ensure the widest possible range of expert participation in the external review process – the more relevant comments we receive, the better the assessments will all be.

Yours sincerely,

Anne Larigauderie | Executive Secretary

Intergovernmental Platform on Biodiversity and Ecosystem Services