APPEL AUX CANDIDATURES: Prix de diversité et d’excellence en recherche au doctorat de la SCEE 2019

La Société Canadienne d’Écologie et d’Évolution (SCEE) invite les étudiants au doctorat qui sont à un stade avancé de leurs études (deux dernière années) à soumettre leur candidature pour le prix de diversité et d’excellence en recherche au doctorat. Les lauréats recevront 500$ et auront l’opportunité de présenter leurs travaux de recherche lors de notre symposium des étudiants gradués lauréats dans le cadre de la rencontre annuelle de la SCEE, qui aura lieu du 18 au 21 août 2019, dans le magnifique centre-ville de Fredericton, Nouveau Brunswick, Canada.

Date limite

La date limite pour soumettre sa candidature est le 1 mai 2019. Les résultats du concours seront annoncés au moins 2 semaines avant la fin de la période d’inscription early bird à la rencontre annuelle.

Portée et critères

Ce prix vise à mettre en valeur l’excellence en recherche étudiante au sein de la société. Les lauréats devront avoir mené de la recherche de haute qualité qui aborde des questions fondamentales ou qui est de nature appliquée dans les domaines de l’écologie et/ou de l’évolution. En plus d’un bon dossier scolaire et du mérite, le comité de sélection vise à promouvoir la diversité en sciences, et à équilibrer les domaines de recherches et la représentation institutionnelle. Tous les étudiants de doctorat éligibles sont encouragés à soumettre leur candidature.

Éligibilité

Les candidats doivent être (i) inscrits à un programme de doctorat en 2019 et (ii) être membres de la SCEE au moment de la soumission. Il n’y a aucune exigence de résidence ou de citoyenneté. Les candidats devront être à un stade avancé de leurs études doctorales, mais ne devront pas répondre aux critères de diplomation de leur programme au moment de la soumission de leur candidature (ces individus sont plutôt encouragés à soumettre leur candidature pour le prix de début de carrière). Les lauréats devront assister à la rencontre annuelle de la SCEE à Fredericton en juillet et présenter leurs travaux lors de notre symposium des étudiants gradués lauréats (des exemptions pourront être faites au cas par cas). Les candidats qui n’ont pas été retenus l’an dernier, mais qui rencontrent toujours les critères d’éligibilité sont encouragés à soumettre leur candidature de nouveau.

Candidatures

Les candidatures doivent inclure les sections énoncées ci-dessous dans l’ordre suivant :

  • Résumé de la thèse (300 mots maximum) : Un résumé de votre thèse. Vous pouvez utiliser des sous-titres pour identifier les différents chapitres de votre thèse si vous le souhaitez. Les candidats doivent clairement expliquer pourquoi leurs travaux font avancer l’état des connaissances dans leur domaine de recherche.
  • Autres activités pertinentes (250 mots maximum) : Dans cette section, décrivez une ou plusieurs activités professionnelles ou extracurriculaires qui démontrent vos habiletés de communication et de leadership.
  • Prix et contributions (1 page maximum) : En utilisant trois sous-titres, mettez en lumière (i) des prix que vous avez reçus, (ii) des affiches scientifiques que vous avez présentées ou des présentations orales que vous avez données (iii) et des articles que vous avez publiés. N’incluez pas d’articles qui sont en préparation, soumis, ou en révision par un journal (incluant les articles en pré-impression) – incluez seulement des manuscrits publiés ou qui ont été acceptés (et qui sont sous presse). Lorsque sous presse, veuillez fournir le numéro de manuscrit. Les candidats doivent retirer leur nom de toutes les publications et le remplacer par « Candidat », en gras.
  • Lettre de soutien (1 page maximum) de votre directeur de recherche ou d’un membre de votre comité d’évaluation de thèse. La lettre doit être rédigée en tenant compte des critères énumérés ci-dessus et doit clairement énoncer que le candidat est sur le point de compléter sa thèse. La lettre ne doit pas contenir le prénom ou le nom du demandeur, mais faire plutôt l’emploi de termes non-identifiants tels que « le candidat ». Par exemple, « Le candidat a fait preuve d’un leadership spectaculaire au sein de mon laboratoire… ».

Les sections 1 à 3 doivent être soumises en un seul document Word ou PDF et le fichier doit être nommé : « <nomdefamille_initialeduprénom>_CSEE_PhDaward.pdf » (exemple : Smith_J_CSEE_PhDaward.pdf). La demande doit être acheminée par courriel à cseestudent@gmail.com. La lettre de soutien doit, quant-à-elle, être soumise directement par l’auteur à la même adresse courriel en ajoutant « _Letter » à la fin du nom du fichier (exemple : Smith_J_CSEE_PhDaward_Letter.pdf). Tous les documents devront être soumis avant la date limite indiquée ci-dessus. Nous répondrons à chaque courriel de soumission pour confirmer la réception de la candidature ou de la lettre dans un délai d’une semaine.

Le nom (prénom ou nom de famille) des candidats ne doit apparaître nulle part sur les candidatures à l’exception du nom de fichier. Cette anonymisation vise à réduire les biais pendant le processus d’évaluation des dossiers. Le non-respect de cette directive pourrait résulter en une disqualification.

Autres informations importantes

Les lauréats devront donner une présentation orale de 30 minutes (23 minutes de présentation et 7 minutes de questions) lors de notre symposium des étudiants gradués lauréats à la rencontre annuelle de la SCEE et ne pourront pas donner de présentation orale additionnelle pendant la rencontre. Les lauréats pourront cependant présenter une affiche si des espaces sont disponibles. Les lauréats doivent répondre pour accepter leur prix et confirmer leur inscription à la rencontre annuelle dans un délai d’une semaine après avoir été notifiés.

Notez que le masculin est utilisé dans le présent document afin d’alléger le texte.

Prix de début de carrière 2019

Nous encourageons les candidatures de scientifiques exceptionnel(le)s en début de carrière en écologie et en évolution et nous encourageons les candidat(e)s potentiel(le)s à considérer la déclaration sur la diversité et l’inclusion de la SCEE. Les candidatures spontanées sont les bienvenues.

Date limite : 28 février 2019

Description du prix: Les prix de début de carrière de la SCEE sont remis à des jeunes chercheuses ou chercheurs exceptionnels qui ont fait preuve d’excellence dans leurs réalisations à ce jour et qui démontrent beaucoup de potentiel pour la recherche future en écologie et en évolution. Les récipiendaires bénéficieront d’un abonnement d’une durée de 10 ans à la SCEE, d’une remise en argent de 500$, d’une bourse de voyage et de logement jusqu’à 1000$ pour assister au congrès de la SCEE à Fredericton, NB, en août 2019 et seront invités à donner une conférence plénière.

Admissibilité: Les candidats et les candidates doivent avoir obtenu leur diplôme de doctorat dans les 5 années précédant la date limite du concours, excluant le temps pris pour un congé parental (p. ex. un an de congé parental prolonge la période d’admissibilité à six ans).  Ils doivent être des chercheuses ou chercheurs actifs dans les domaines de l’écologie et de la biologie évolutive. Les candidats doivent répondre à au moins un des critères suivants : être citoyen canadien, être résident permanent, avoir complété un programme de doctorat dans une université canadienne ou travailler dans une université canadienne.

Procédures de nomination: Les candidats peuvent soumettre leur propre candidature ou peuvent être nominés par une autre personne. Les chercheuses et chercheurs établis sont fortement encouragés à nominer des jeunes chercheuses et chercheurs exceptionnels. Les documents suivants doivent être présents au dossier de nomination : (1) un curriculum vitae, (2) un résumé des réalisations en recherche (maximum deux pages), (3) une description du programme de recherche pour les cinq prochaines années (maximum deux pages), (4) trois publications récentes et (5) les noms et adresses de cinq références (dont la personne qui nomine le candidat, le cas échéant) qui feront parvenir des lettres de soutien. Ces trois lettres de soutien devront être envoyées séparément du dossier de mise en candidature. Les documents décrits ci-dessus, incluant les trois lettres de soutien, devront être soumis par courriel en format PDF au président du comité des prix et de la reconnaissance, Carissa Brown (carissa.brown@mun.ca).

Échéancier: La date limite de réception des candidatures (incluant l’ensemble des documents, dont les lettres de recommandation) est le 28 février 2019. Les lauréats seront contactés au mois de mars et recevront leur prix lors de la rencontre annuelle suivante.

Lauréats des prix étudiants de la SCEE 2018

Félicitations aux lauréats des prix de la SCEE 2018:

Première place, présentation orale (525 $) – Jalina Bielaska Da Silva. Mécanismes génétiques de l’isolement gamétique agressif induit par le sperme chez les nématodes Caenorhabditis.

Deuxième place, présentation orale (425 $) – Quentin Kerr. Stabilité temporelle de la différenciation génomique entre les composantes saisonnières de frai du hareng atlantique (Clupea harengus).

Troisième place, présentation orale (300 $) – Frances Stewart. Les réseaux d’aires protégées n’ont de valeur que par les paysages fonctionnels qu’ils conservent.

Première place, présentation par affiche (525 $) – Samuel Deakin. Structure de la population génétique spatiale du mouflon d’Amérique de l’Alberta.

Deuxième place, présentation par affiche  (425 $) – Katie Birchard. Variation des gènes circadiens avec la latitude et la saison de reproduction dans les populations allochrones de deux complexes d’espèces d’oiseaux de mer pélagiques.

Troisième place, présentation par affiche  (300 $) – Jamie Bain. Les effets de l’intensité agricole sur le métabolisme des eaux.

PRIX DE DÉBUT DE CARRIÈRE 2018

Les prix de début de carrière de la SCEE reconnaissent les accomplissements extraordinaires et le potentiel de futurs travaux de recherche prometteurs en écologie et en évolution par des scientifiques en début de carrière. Nous sommes ravis d’annoncer que les récipiendaires des prix de 2018 sont Stephen de Lisle et Patrick Thompson. Nous félicitons nos deux récipiendaires et levons nos chapeaux à tous les candidats pour le très haut calibre de leurs soumissions.

Stephen de Lisle

Postdoc (Lund University); Ph.D. University of Toronto

stephen-de-lisleStephen est un écologiste évolutif qui vise à comprendre l’influence des processus écologiques sur l’évolution au sein d’une espèce et parmi des espèces. Spécifiquement, il étudie comment et pourquoi la sélection et l’adaptation diffèrent entre les mâles et les femelles et comment l’évolution des différences sexuelles influence les communautés et la dynamique de diversification évolutionnaire. Sa recherche s’adresse aux échelles temporelles très variables en utilisant un large éventail d’approches, y compris des expériences sur le terrain, des études sur les populations sauvages, la génétique quantitative évolutive et les méthodes phylogénétiques comparatives.

Patrick Thompson

Postdoc (University of British Columbia); Ph.D. McGill University

patrick-thompsonPatrick est un écologiste des communautés qui vise à comprendre les processus qui maintiennent la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes face aux changements globaux. Ses recherches intègrent les approches théoriques et empiriques dans les écosystèmes aquatiques et terrestres afin d’étudier comment les communautés répondent à la connectivité du paysage, les interactions du réseau trophique et l’adaptation. En développant et en testant les théories sur comment ces processus affectent interactivement la façon dont les communautés réagissent au changements environnementaux, son travail avance notre compréhension du fonctionnement des communautés et cherche à informer les stratégies pour préserver la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes dans le contexte des changements globaux.

Prix de diversité et d’excellence en recherche au doctorat 2018

Prix de diversité et d’excellence en recherche au doctorat

La SCEE invite les étudiants au doctorat qui sont à un stade avancé de leur parcours à faire une demande pour recevoir notre prix de diversité et d’excellence en recherche au doctorat. Les lauréats recevront 500$ et auront l’opportunité de présenter leurs travaux de recherche lors de notre symposium spécial des étudiants gradués lauréats à la rencontre annuelle de la SCEE.

Portée et critères

Ce prix vise à mettre en valeur l’excellence en recherche étudiante au sein de la société. Les lauréats devront avoir mené de la recherche de haute qualité qui aborde des questions fondamentales ou qui est de nature appliquée dans les domaines de l’écologie et de l’évolution. En plus du mérite démontré, le comité de sélection vise à promouvoir la diversité en sciences (nous encourageons les candidats à se référer au communiqué de diversité récemment publié par la SCEE), et à balancer domaine de recherche et représentation institutionnelle. Tous les étudiants de doctorat éligibles sont encouragés à faire une demande.

Éligibilité

Pour faire une demande, les candidats doivent être inscrits à un programme de doctorat et être membres de la SCEE au moment de la demande. Les candidats devront avoir amorcé leur dernière année d’études doctorales (être sur le point de soumettre et de défendre leur thèse), mais ne devront pas répondre aux critères de diplomation de leur programme au moment de la demande (les récents détenteurs d’un diplôme de doctorat devraient plutôt considérer faire une demande de prix de début de carrière). Les lauréats devront assister à la rencontre annuelle de la SCEE à Guelph en juillet et devront présenter leurs travaux lors de notre symposium des étudiants gradués lauréats (des exemptions pour raisons parentales seront considérées au cas par cas). Les candidats qui n’ont pas été retenus l’an dernier, mais qui rencontrent toujours les critères d’éligibilité sont encouragés à faire une nouvelle demande.

Demandes

Les demandes doivent inclure les sections énoncées ci-dessous dans l’ordre suivant :

  • Résumé de la thèse (500 mots maximum) : Une vue d’ensemble des différents chapitres de votre thèse et comment chacun d’entre eux contribue aux domaines de l’écologie ou de l’évolution (des sous-titres sont permis pour chacun des différents chapitres).
  • Autres activités pertinentes (250 mots maximum) : Dans cette section, décrivez une ou plusieurs activités professionnelles ou extracurriculaires qui démontrent vos habiletés de communication et de leadership.
  • Sélection de prix et de contributions (1 page maximum) : En utilisant trois titres, mettez en lumière des prix que vous avez reçus, des présentations orales que vous avez données, des affiches scientifiques que vous avez présentées ou des articles que vous avez publiés.
  • Lettre de soutien de votre directeur de recherche ou d’un membre de votre comité d’évaluation de thèse. La lettre doit mettre en valeur la demande selon les critères ci-haut et clairement énoncer que le candidat est sur le point de compléter sa thèse.

 

Les sections 1 à 3 doivent être soumises comme un seul document Word ou PDF et le fichier doit être identifié comme suit : “<nomdefamille>_CSEE_PhDaward”. La demande doit être acheminée par courriel à cseestudent@gmail.com. La lettre de soutien doit être soumise directement de l’auteur à la même adresse courriel. La date limite pour soumettre les demandes est le 20e avril 2018.

Autres informations importantes

Les lauréats devront donner une présentation orale de 30 minutes lors de notre symposium des étudiants gradués lauréats à la rencontre annuelle de la SCEE et ne pourront pas donner de présentation orale additionnelle ou présenter une affiche scientifique séparée. Les candidats non-sélectionnés sont encouragés à donner une présentation orale régulière ou à présenter une affiche pendant la rencontre, mais ne se verront pas automatiquement assignés une plage de présentation ou un espace pour une affiche. Pour cette raison, tous les candidats doivent faire part de leur intérêt à présenter leurs travaux lors de la rencontre en suivant le processus d’inscription standard et en se fiant aux différentes dates limites annoncées pour la rencontre (ceci inclus d’indiquer son intérêt à être considéré pour une présentation étudiante régulière ou à participer aux prix pour les affiches scientifiques). Les cinq finalistes seront reconnus lors de la rencontre.

Notez que le masculin est utilisé dans le présent document afin d’alléger le texte.

Prix de début de carrière 2018

Date limite : 26 janvier 2018

Description du prix: Les prix de début de carrière de la SCEE sont remis à des jeunes chercheuses ou chercheurs exceptionnels qui ont fait preuve d’excellence dans leurs réalisations à ce jour et qui démontrent beaucoup de potentiel pour la recherche future en écologie et en évolution. Les récipiendaires bénéficieront d’un abonnement d’une durée de 10 ans à la SCEE, d’une remise en argent de 500$, d’une bourse de voyage et de logement jusqu’à 1000$ pour assister au congrès de la SCEE à Guelph, ON, en juillet 2018 et seront invités à donner une conférence plénière.

Admissibilité: Les candidats et les candidates doivent avoir obtenu leur diplôme de doctorat dans les 5 années précédant la date limite du concours, excluant le temps pris pour un congé parental (p. ex. un an de congé parental prolonge la période d’admissibilité à six ans). Ils doivent être des chercheuses ou chercheurs actifs dans les domaines de l’écologie et de la biologie évolutive. Les candidats doivent répondre à au moins un des critères suivants : être citoyen canadien, être résident permanent, avoir complété un programme de doctorat dans une université canadienne ou travailler dans une université canadienne.

Procédures de nomination: Les candidats peuvent soumettre leur propre candidature ou peuvent être nominés par une autre personne. Les chercheuses et chercheurs établis sont fortement encouragés à nominer des jeunes chercheuses et chercheurs exceptionnels. Les documents suivants doivent être présents au dossier de nomination : (1) un curriculum vitae, (2) un résumé des réalisations en recherche (maximum deux pages), (3) une description du programme de recherche pour les cinq prochaines années (maximum deux pages), (4) trois publications récentes et (5) les noms et adresses de cinq références (dont la personne qui nomine le candidat, le cas échéant) qui feront parvenir des lettres de soutien. Ces trois lettres de soutien devront être envoyées séparément du dossier de mise en candidature. Les documents décrits ci-dessus, incluant les trois lettres de soutien, devront être soumis par courriel en format PDF au président du comité des prix et de la reconnaissance, Mark Vellend (mark.vellend@usherbrooke.ca).

Échéancier: La date limite de réception des candidatures (incluant l’ensemble des documents, dont les lettres de recommandation) est le 26 janvier 2018. Les lauréats seront contactés au mois de mars et recevront leur prix lors de la rencontre annuelle suivante.

PRIX ÉTUDIANTS AU CONGRÈS DE 2017 DE LA SCEE À VICTORIA

Présentation orales

Sean Goodwin, Simon Fraser University – Reduced growth in wild juvenile sockeye salmon infected with sea lice

Shannon Meadley Dunphy, University of Toronto – Population genetics and invasion history of the invasive European fire ant, Myrmica rubra, in Toronto, Ontario, Canada

Kathryn Anderson, University of British Columbia – Calcified herbivore loss may  disproportionately drive responses to ocean acidification in natural communities

Prix FACETS pour la recherche interdisciplinaire

Beverly McClenaghan, Trent University – DNA metabarcoding reveals the broad and flexible diet of a declining aerial insectivore

Prix McGill Hendry Lab NSERC CREATE pour affiche

Katrina Kaur, University of Toronto -Do ant-plant mutualisms drive diversification in ants?

Présentation par affiche

Samuel Starko, University of British Columbia – Allometric scaling in kelps:
Size-dependent patterns, covariation, and the importance of habitat
Joseph Burant, University of Guelph – Exploratory behaviour in red knots: A tale of ontogeny
Diversité et excellence en recherche doctorale
Tess Grainger, University of Toronto – Multi-scale responses to warming in an experimental metacommunity

Tiago Simões, University of Alberta – Reptile phylogeny and the origin and early radiation of lepidosaurs

Norah Brown, University of British Columbia – Altered competition under ocean acidification influences species but not community-level response to food supply

Isabelle Laforest-Lapointe, Université du Québec à Montréal -Leaf bacterial diversity mediates plant diversity-ecosystem function relationships

Evelyn Jensen, University of British Columbia Okanagan- Looking through the bottleneck: Genomic analysis of historical and contemporary population genetic variation in the Pinzon

Island Galapagos tortoise

PRIX DE DÉBUT DE CARRIÈRE 2017

Les prix de début de carrière de la SCEE reconnaissent les accomplissements extraordinaires et le potentiel de futurs travaux de recherche prometteurs en écologie et en évolution par des scientifiques en début de carrière. Nous sommes ravis d’annoncer que les récipiendaires des prix de 2017 sont Dre Emily Darling, de l’Université de Toronto et de la Wildlife Conservation Society, ainsi que Dr Sean Anderson, de l’Université de Washington. Nous attendons avec impatience d’entendre leurs présentations plénières lors du congrès de la SCEE à Victoria.

Nous félicitons encore une fois nos deux récipiendaires et levons nos chapeaux à tous les candidats pour le très haut calibre de leurs soumissions.

Dr Sean Anderson sanderson

Sean est un biologiste qui se spécialise en l’aspect quantitatif de la biologie des populations. Ses travaux visent à lier la théorie et les données en faisant usage de modèles statistiques et de simulations afin d’en améliorer les prédictions quant aux systèmes écologiques et d’en informer les gestionnaires et les décideurs. Il est particulièrement intéressé à comprendre comment estimer l’état de populations avec des données limitées ainsi que le rôle de la variance, du risque et d’évènements extrêmes en ce qui concerne les dynamiques des populations. Puisque ces problèmes sont complexes, ses travaux de recherche impliquent le développement de méthodes et de logiciels et sont souvent très collaboratifs. Ses travaux couvrent de nombreux taxons (ex. oiseaux, papillons de nuit, ours grizzly, concombres de mer, saumons), divers écosystèmes (marins, d’eau douce, terrestres), des méthodes variées (empiriques, simulations, théoriques), différentes échelles spatiales (régionale, nationale, globale) et de multiples périodes (moderne, historique, paléontologique).

Dre Emily Darling

edarlingEmily est une biologiste qui se spécialise en écologie des communautés et en conservation qui vise à comprendre comment les activités humaines altèrent les écosystèmes côtiers et marins. Ses travaux de recherche portent sur trois thèmes inter reliés : quantifier les interactions entre de multiples facteurs de stress et la prévalence de synergies écologiques, l’histoire de vie du corail et les trajectoires des changements des communautés de récifs de corail, et la gestion des écosystèmes marins en termes de résilience aux changements climatiques. Ses travaux intègrent de multiples approches allant de revues de littérature, méta-analyses, et analyses statistiques de données de surveillance à long-terme, jusqu’à des expériences quantitatives sur le terrain et des sondages socio-économiques pour comprendre les dynamiques écologiques complexes des systèmes côtiers.

 

 

PRIX ÉTUDIANTS AU CONGRÈS DE 2016 DE LA SCEE À ST. JOHN’S

Prix de présentations étudiantes

Présentation orales (égalité pour la première place):

Rebecca Batstone, University of Toronto – Root foraging and mutualism-stabilizing traits in the model legume Medicago truncatula

Kira Hoffman, University of Victoria – A human-driven and climate-influenced fire regime over the past seven centuries in a coastal temperate rainforest, British Columbia, Canada

Ruth Rivkin, University of Toronto Mississauga – The role of sexual system and latitude on insect herbivory rates in Sagittaria latifolia (Alismataceae)

Prix New Phytologist : Kenneth Thompson, University of Toronto Mississauga – Urbanization drives parallel adaptive clines in plant populations

Présentation par affiche:

Première place: Hayley Alloway, Memorial University – Physiological evidence for alternative reproductive strategies in men

Deuxième place: Jesse Hoage, Laurentian University – Developing a metabarcoding strategy for soil mesofaunal communities to monitor the ecological impacts of intensified biomass harvesting in forestry

Diversité et excellence en recherche doctorale (nouveau en 2016!)

Stilianos Louca, University of British Columbia – The ecology of microbial metabolic pathways

Diana Rennison, University of British Columbia – Survival in a cutthroat world: Estimating natural selection on armor phenotypes and genotypes in threespine stickleback

Rachel Germain, University of Toronto – The spatial structure of metacommunities: a multiscale decoupling of distance and environment

Kyle Artelle, Simon Fraser University – Ecology of Conflict: Bear-human conflict in British Columbia, and the role of science in wildlife management

Krista Oke, McGill University – (Non) Parallel evolution in fishes: investigating potential drivers of non-parallelism in stickleback and salmon

Prix de début de carrière 2017

Date limite : 13 janvier 2017

Description du prix: Les prix de début de carrière de la SCEE sont remis à des jeunes chercheuses ou chercheurs exceptionnels qui ont fait preuve d’excellence dans leurs réalisations à ce jour et qui démontrent beaucoup de potentiel pour la recherche future en écologie et en évolution. Les récipiendaires bénéficieront d’un abonnement d’une durée de 10 ans à la SCEE, d’une remise en argent de 500$, d’une bourse de voyage et de logement jusqu’à 1000$ pour assister au congrès de la SCEE à Victoria, B.C., et seront invités à donner une conférence plénière.

Admissibilité: Les candidats et les candidates doivent avoir obtenu leur diplôme de doctorat dans les 5 années précédant la date limite du concours, excluant le temps pris pour un congé parental (p. ex. un an de congé parental prolonge la période d’admissibilité à six ans). Ils doivent être des chercheuses ou chercheurs actifs dans les domaines de l’écologie et de la biologie évolutive. Les candidats doivent répondre à au moins un des critères suivants : être citoyen canadien, être résident permanent, avoir compléter un programme de doctorat dans une université canadienne ou travailler dans une université canadienne.

Procédures de nomination: Les candidats peuvent soumettre leur propre candidature ou peuvent être nominés par une autre personne. Les chercheuses et chercheurs établis sont fortement encouragés à nominer des jeunes chercheuses et chercheurs exceptionnels. Les documents suivants doivent être présents au dossier de nomination : (1) un curriculum vitae, (2) un résumé des réalisations en recherche (maximum deux pages), (3) une description du programme de recherche pour les cinq prochaines années (maximum deux pages), (4) trois publications récentes et (5) les noms et adresses de trois références (dont la personne qui nomine le candidat, le cas échéant) qui feront parvenir des lettres de soutien. Ces trois lettres de soutien devront être envoyées séparément du dossier de mise en candidature. Les documents décrits ci-dessus, incluant les trois lettres de soutien, devront être soumis par courriel en format PDF au président du comité des prix et de la reconnaissance, Mark Vellend (mark.vellend@usherbrooke.ca).

Échéancier: La date limite de réception des candidatures (incluant l’ensemble des documents, dont les lettres de recommandation) est le 13 janvier 2017. Les lauréats seront contactés au mois de février et recevront leur prix lors de la rencontre annuelle suivante.

Cliquez ici pour télécharger cette information en format pdf.